Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 13:59

Football Seferovic: le «Final Four» de la Ligue des Nations

Avant la demi-finale de la Ligue des Nations, mercredi contre le Portugal, on a rencontré le buteur vedette de l’équipe de Suisse. Le témoignage de Seferovic en quatre épisodes. Dernier acte: sa soif de victoires dans ce «Final Four».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Après la fête du titre avec Benfica, j’ai pu couper trois ou quatre jours, ne penser à rien, me reposer. C’était important! Il y avait ce titre de champion à célébrer, mais aussi la déception d’avoir été éliminés en quarts de finale de la Ligue Europa par Francfort après avoir gagné 4-2 à l’aller.

»Maintenant, tout ça est derrière et je suis heureux d’avoir retrouvé l’équipe nationale pour ce mini-stage de préparation de trois jours à Zurich. C’est parfait pour remettre les muscles en route, pour se remettre à niveau. Lundi, on s’est envolé pour le Portugal dans l’espoir de ramener cette Coupe. Je vous assure qu’on prend cette Ligue des Nations très au sérieux, ce ne sont pas des matches amicaux. On ne va pas faire tourner ou tester des joueurs. Non, on va jouer pour la gagne. On s’est qualifiés en battant la Belgique 5-2, on n’a à avoir peur de personne, on a mérité ce ticket pour le Final Four. On vient pour gagner, c’est sûr, c’est important pour nous et pour tout le pays. On est à deux matches de soulever une Coupe.

»Du côté du Portugal, je sens aussi que cette compétition est prise au sérieux. J’en ai parlé avec mes coéquipiers à Benfica, ils veulent gagner le trophée et donc commencer par nous battre. Le fait que ce match se joue à Porto ne change absolument rien pour moi. Et que ce soit le Portugal en face non plus, même si j’ai des coéquipiers dans la sélection.

»On doit se servir du match perdu à Lisbonne en novembre 2017 sur la route de la Coupe du monde, on doit montrer qu’on a progressé en s’inspirant du match contre la Belgique. Et dès lundi prochain, on pourra partir en vacances tranquillement.

»Gagner un nouveau trophée après le titre de champion du monde M17 remporté en 2009, ce serait un pas de plus. C’est un magnifique souvenir pour moi, je suis fier du chemin parcouru durant ces dix dernières années. D’autres sont tombés, pas moi. Je suis toujours resté debout.»

Créé: 05.06.2019, 13h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.