Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 11:44

Football Philippe Senderos: «Je ne suis pas là en vacances»

Le défenseur genevois a été présenté par Grasshopper ce midi. Il se réjouit de retrouver les joies du terrain, mais dit ne pas encore penser à un éventuel Euro.

Philippe Senderos à l'entraînement avec GC: une «étape», pas une «régression».

Philippe Senderos à l'entraînement avec GC: une «étape», pas une «régression». Image: Keystone

Super Coupe

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Philippe Senderos a été officiellement présenté par Grasshopper, ce mardi à midi. Le Genevois, qui aura 31 ans le 14 février, a tenu que ce retour en Suisse n’était pas une «régression» à ses yeux, mais une «étape».

«La Super League inspire le respect à l’étranger, bien plus qu’il y a encore 10 ou 15 ans, a-t-il déclaré. Je prends ce championnat au sérieux, je ne suis pas venu là pour faire six mois de vacances. La priorité, c’est de retrouver du plaisir à être sur le terrain.»

S’il se dit «en forme», le défenseur central n’est pas sûr de disputer le match de reprise des Sauterelles, samedi à Berne contre Young Boys. «On regarde au jour le jour, on prendra la décision au dernier moment avec l’entraîneur», dit-il.

Ce retour au pays, après une année quasi blanche avec Aston Villa, doit donc relancer la carrière de Philippe Senderos. Au point de s’inviter à l’Euro en France, avec l’équipe de Suisse? Telle est son ambition, mais il ne le dira pas:

«Je pars de trop loin pour me projeter vers l’Euro pour l’instant, explique-t-il sagement. Il faut d’abord que je m’entraîne bien, que je livre de bonnes prestations en match.» Et ensuite... (Le Matin)

Créé: 02.02.2016, 13h41

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.