Mercredi 26 septembre 2018 | Dernière mise à jour 09:52

Football Servette encore battu

Les Servettiens ont perdu 1-2 à Chiasso. Le titre pourrait revenir à NE Xamax dès jeudi.

La formation de Bojan Dimic vit un début de printemps cauchemardesque. (Dimanche 15 avril 2018)

La formation de Bojan Dimic vit un début de printemps cauchemardesque. (Dimanche 15 avril 2018) Image: Keystone

Super Coupe

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le printemps du Servette FC tourne au véritable cauchemar. Battus 2-0 à Rapperswil le week-end dernier, les Genevois se sont inclinés 2-1 à Chiasso lors de la 28e journée de Challenge League pour accuser 21 points de retard sur Neuchâtel Xamax.

Après ce nouveau faux pas des Servettiens, Neuchâtel Xamax pourra fêter sa promotion lundi prochain à... Genève ou même dés cette semaine si le Servette FC se prend les pieds dans le tapis jeudi face au FC Schaffhouse.

On n'ose imaginer la réaction des supporters genevois si le scénario d'une promotion de Neuchâtel Xamax devait effectivement s'écrire le 23 avril à la Praille. Leur désarroi est, en effet, immense avec le parcours décevant de leur équipe qui paie au prix fort les errements de sa direction sportive.

A Chiasso, les Genevois se sont inclinés sur un doublé du Maltais Jean-Paul Farrugia qui n'avait encore jamais été à pareille fête cette saison. (si/nxp)

Créé: 15.04.2018, 20h14

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.