Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:34

Football Servette rencontrera GC à... huis clos

Ce samedi, le néo-promu «grenat» rencontrera le club zurichois dans un lieu tenu hautement secret. Aucune commune ne voulait sinon prendre le risque de les accueillir.

Les Servettiens (ici à l'entraînement la semaine dernière à Val-d'Illiez) s'apprêtent à rencontrer Grasshopper dans le plus grand secret.

Les Servettiens (ici à l'entraînement la semaine dernière à Val-d'Illiez) s'apprêtent à rencontrer Grasshopper dans le plus grand secret. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A trois semaines de la reprise du championnat, les clubs romands de Super League seront tous sur le pont ce week-end. Alors que les fans de la Maladière pourront voir à quoi ressemble déjà le NE Xamax de Joël Magnin en se déplaçant samedi à Payerne à l’occasion du match amical que le club neuchâtelois disputera contre les Bosniens du FC Tuzla (coup d’envoi 17h30), le FC Sion retrouvera le lendemain le FC Lausanne-Sport en terre fribourgeoise, plus précisément à Lentigny, dans le cadre des festivités du 60e anniversaire du club local.

Néo-promu en Super League, Servette disputera lui aussi, le 29 juin, un match amical contre Grasshopper mais personne ne sait où celui-ci aura lieu, ni même à quelle heure.

La très chaude réputation des fans zurichois a en effet contraint les deux clubs à décréter un huis clos absolu. La première sortie officielle du Servette de Geiger dans l’élite helvétique se déroulera ainsi sans le moindre témoin. «Les deux clubs ont dû, malheureusement, se résoudre à disputer cette rencontre à huis clos afin de trouver un terrain disposé à les accueillir», regrette le club «grenat» sur son site.

Ce printemps, le comportement des ultras de GC avait provoqué deux interruptions de matches, à Tourbillon d’abord (16 mars), puis à Lucerne quelques semaines plus tard (12 mai), la sécurité des acteurs et des spectateurs n’étant chaque fois plus assurée. Des débordements inadmissibles qui, outre deux rencontres perdues par forfait et une lourde amende, valent aujourd'hui au relégué GC une suspension de stade pour 2 matches officiels (huis clos).

«Aucune commune ni club n’était prêt à accueillir ce match s’il y avait des spectateurs ce samedi. Les frais de sécurité auraient été beaucoup trop importants», précise-t-on du côté du SFC. Seuls les représentants des médias pourront, le cas échéant, y assister.

Le 3 juillet à Saint-Prex contre SLO

Pour voir à l’œuvre le Servette new-look, il faudra patienter jusqu’au mercredi 3 juillet, et un premier match ouvert au public qui opposera à Saint-Prex le club genevois au Stade-Lausanne-Ouchy, l’autre néo-promu (de Promotion League en Challenge League). Coup d’envoi: 18h au centre sportif du Cherrat.

Créé: 26.06.2019, 17h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.