Mardi 21 janvier 2020 | Dernière mise à jour 14:37

Football Servette a retrouvé Wüthrich et la Suisse

Les Genevois, rentrés du Portugal, ont repris l’entraînement. Le No 10 est là, en attendant…

Wüthrich a retrouvé ses coéquipiers mardi à Genève.

Wüthrich a retrouvé ses coéquipiers mardi à Genève. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Privé de stage en Algarve, Sébastien Wüthrich a retrouvé ses coéquipiers ce mardi pour la reprise de l’entraînement à Genève. C’est dans la banlieue, au centre sportif des Cherpines, que les Servettiens avaient rendez-vous. On rappelle que le joueur et le club n’ayant pas trouvé de terrain d’entente pour une prolongation de contrat au-delà du 30 juin, le No 10 grenat rentrera forcément moins dans les plans de Geiger pour la deuxième phase de la saison.

Comme tous les Servettiens, Wüthrich avait le sourire pour ces retrouvailles. C’est maintenant en Suisse que se poursuit la préparation, avec un dernier match amical, samedi, contre Stade-Lausanne Ouchy (à 15 heures, à Vernier ou ailleurs). Avant la reprise en Super League, le 25 janvier déjà Euro 2020 oblige, à Neuchâtel.

C’est dans le sud du Portugal, en Algarve, que les Grenat ont trouvé des conditions idéales jusque-là. Sans Wüthrich, donc, mais avec plusieurs jeunes des M21 venus grossir les rangs. Seule ombre au tableau, la blessure l’Alex Schalk, qui souffre d’une contusion osseuse contractée dès le début du stage. Le Néerlandais en a pour trois semaines avant de réintégrer le groupe.

Quatre matches amicaux et quatre victoires

À Vilamoura, Servette a disputé quatre matches amicaux pour autant victoires (contre Vitesse Arnhem, RKC Waalwick, Wolfsburg et FC Seoul). Pas mal pour la confiance. Alain Geiger en a profité pour visiter les systèmes sans Wüthrich. «On peut rester sur notre 4-2-3-1, avec plusieurs solutions pour ce poste de neuf et demi, explique-t-il. Cela peut être Ricardo Alves, mais aussi Park que j’ai placé là, voire Tasar ou Cespedes. On peut aussi jouer en 4-4-2. L’important, c’est de pouvoir varier.»

Pas de nuages à l’horizon dans le ciel grenat. Le futur se conjuguera sans doute sans Wüthrich, qui restera à disposition mais sans jouer beaucoup ou alors qui partira (il a plusieurs contacts), mais Servette demeure serein. Focalisé sur la dernière ligne droite de la préparation et avec dans l’idée de reprendre sur les mêmes bases qu’à la fin de 2019.

Daniel Visentini

Créé: 14.01.2020, 18h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.