Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 14:27

Football Servette sera-t-il européen en fin de saison?

Conséquence du recul de la Suisse à l'indice UEFA, il faudra terminer parmi les trois premiers ce printemps pour décrocher un sésame européen. Il existe cependant un cas de figure qui pourrait sourire au club «grenat»...

Actuels cinquième de Super League, les Servettiens auraient tort de ne pas lorgner en direction de l'Europe. Même si celle-ci reste dorénavant plus difficile à atteindre que les années précédentes...

Actuels cinquième de Super League, les Servettiens auraient tort de ne pas lorgner en direction de l'Europe. Même si celle-ci reste dorénavant plus difficile à atteindre que les années précédentes... Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Outre une lutte pour le titre s’annonçant plus passionnante que jamais, l’intérêt du championnat qui reprend ce week-end concernera bien sûr aussi l’attribution des places européenne ce printemps.

Avec toutefois un changement majeur: contrairement aux saisons précédentes qui voyaient les quatre premiers du classement obligatoirement décrocher leur ticket, la quatrième place ne sera plus cette fois synonyme de participation aux tours qualificatifs de l’Europa League. La raison en tient au recul de la Suisse, qui a dégringolé au 17e rang du ranking UEFA, ce qui lui a fait perdre une place.

S’il entend décrocher un strapontin européen en mai prochain comme son potentiel pourrait l’y autoriser, Servette devrait donc obligatoirement monter sur le podium final.

Il existe toutefois un cas de figure où la quatrième place redeviendrait «européenne». Pour qu’un tel cas de figure, il faudrait pour cela que le vainqueur de la Coupe de Suisse termine obligatoirement son championnat à l’un des trois premiers rangs, ce qui pourrait être le cas si Young Boys (ou Bâle) signait par exemple le doublé Coupe-championnat.

En attendant le verdict du terrain, les Servettiens, néo-promus en Super League faut-il le rappeler, ont le droit de rêver. C’est d’ailleurs ce que pensent plusieurs des experts du football suisse que LeMatin.ch a consulté…

Johann Lonfat (consultant): «Les Genevois en ont tout à fait les moyens. J'ai trouvé qu'ils avaient été plutôt mal payés au premier tour. Ils auraient mérité quelques points supplémentaires, au regard du jeu présenté. Je suis confiant car Servette démontre une vraie identité, sait dans quelle direction il va. Il y a un projet de jeu auquel tout le monde se tient, et cela fonctionne. En plus, avec les belles prédispositions qu'a montré un Jung-Bin Park en fin de premier tour, il y a de quoi être optimiste.»

Gabet Chapuisat (consultant): «Pas cette année, mais sûrement la suivante.»

Pablo Iglesias (directeur sporif du LS): «Je l'espère, sincèrement. Je n'ai pas peur d'affirmer que Servette est un modèle à suivre pour nous. Ses choix, la direction dans laquelle il s'oriente, son accroche locale, son envie de ne pas céder aux dépenses démesurées: tout est très bien géré, et les Genevois ne sont pas où ils se trouvent au classement par hasard. J'en fais de très sérieux candidats pour l'Europe.»

Claude Gross (consultant): «Sur ce qu’il a déjà montré, Servette aurait tort de ne pas regarder en haut. Les Genevois ont tout pour bien faire, ils n’ont rien à envier à Zurich par exemple.»

F.V./N.JR

Créé: 24.01.2020, 13h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.