Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 03:01

Football Servette est un très beau champion

Treize points d'avance à neuf journées de la fin: le SFC peut préparer la Super League.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette fois, c'est bon, c'est plié. Le Lausanne-Sport y croyait encore avant le match, et il avait raison de le faire, mais Servette a montré toute sa supériorité, même sous la neige. On va d'ailleurs commencer par dire que les conditions climatiques ne sont en aucun cas une excuse pour le LS: lorsque le terrain est impraticable, c'est toujours l'équipe la plus au point techniquement et collectivement qui souffre. En l'occurrence, donc, ce Servette si flamboyant.

En fait, les Grenat sont tellement impressionnants dans ce championnat que rien ne peut les perturber. Il neige? Aucun souci, le jeu devient direct, les duels sont gagnés et Jérémy Frick, très bon ce mercredi, sort les arrêts qu'il faut. La base du football, d'accord, mais il ne fallait rien faire d'autre sur cette pelouse enneigée, en fait, et c'est exactement ce qu'a oublié Igor Nganga sur l'ouverture du score. Pourquoi "s'eniousser" avec ce ballon dans les seize mètres plutôt que de le dégager? Sur une pelouse en bon état, son contrôle orienté aurait été le bon et il aurait pu relancer proprement. Sur ce champ de neige, il a offert l'ouverture du score à Servette. Si les matches se jouent sur des détails, l'oubli du défenseur central en était un gros.

Treize points d'avance, neuf matches à jouer, voilà qui résume bien l'impossibilité de la tâche lausannoise désormais, car si les Vaudois, hypothèse folle, remportaient les vingt-sept points encore en jeu, alors Servette devrait marquer moins de quatorze points dans le même temps. Tout simplement inimaginable et le SFC peut commencer à préparer son recrutement pour la Super League. Il n'y a pas grand chose à changer, d'ailleurs, même si quelques renforts ciblés sont indispensables. Garder Timothé Cognat serait une très bonne idée, même si tout ne dépend pas de Servette dans ce dossier, et chercher un milieu défensif de haut niveau aussi.

Le cas du gardien? Il est un peu délicat, car Jérémy Frick vient d'être prolongé et qu'il donne globalement satisfaction aux décideurs du SFC. Le gardien servettien est très apprécié de ses coéquipiers et il y a des raisons objectives à ce qu'il le soit. Tous ceux qui l'ont côtoyé parlent de lui en bien et ce n'est pas un hasard dans ce milieu parfois un peu fourbe, mais ses lacunes au pied sont une réalité, et des doutes légitimes existent quant à sa capacité à se montrer au niveau de la Super League. On aimerait avoir tort, car on l'apprécie sincèrement, et, le cas échéant, s'il réalise une saison honnête en Super League, on ressortira ces quelques lignes avec plaisir pour avoir tort une fois de plus. Ni la première, ni la dernière.

Servette, disons-le clairement, fera un très beau champion de Challenge League. Et une grande part du mérite de cette ascension désormais programmée revient à Alain Geiger, autant pour la gestion de son groupe que pour la qualité du jeu présenté par le SFC depuis le début de la saison. Comme Zurich en 2017, comme Xamax en 2018, Servette est monté par le jeu. Bravo.

Quant à Lausanne, l'avantage est désormais qu'il n'est plus possible d'être déçu en cas d'accession aux barrages. Le LS ne peut plus perdre la première place, puisqu'elle est définitivement loin, il ne peut plus que gagner le droit de disputer les barrages, ce qui psychologiquement n'est peut-être pas tout à fait la même chose. Et surtout, Giorgio Contini peut désormais préparer son équipe en mode "guerrier" pour sauver la saison sur deux matches. Là aussi, son approche sera différente et peut-être le technicien du LS est-il plus habilité à préparer ce genre de défi plutôt qu'à rendre son équipe flamboyante sur la durée d'une saison... L'avenir à moyen terme le dira, mais, bien sûr, pour pouvoir préparer un barrage, encore faut-il y participer. Si d'aventure le LS ne terminait pas dans les deux premiers, la catastrophe serait à la hauteur des attentes: énorme.

Créé: 03.04.2019, 23h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.