Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:21

Football Sion, plus de certitudes sportives qu'administratives

Sion est-il oui ou non autorisé à participer à l'Europe? Sur le terrain, pour l'instant oui. En coulisses, on n'en sait trop rien.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelques minutes à peine après la fin du match au Cornaredo dimanche (1-1), deux supporters du FC Sion discutent devant une buvette. «C'est un bon point», dit l'un. «Pas du tout, c'est un mauvais match nul», lui répond le deuxième. Tout est question de perception, comme souvent.

11 points en 5 matches

Au vu des occasions ratées par le FC Lugano, Sion peut dire qu'il s'en sort bien. C'est vrai. Mais d'un autre côté, ne pas gagner au Cornaredo a quelque chose de décevant pour une équipe qui restait sur dix points en quatre matches. En voilà donc onze en cinq rencontres, ce qui reste tout de même très acceptable. Un bilan qu'il s'agit de relativiser au vu des adversaires rencontrés, YB et Bâle ne faisant pas partie de la liste.

Ce «nouveau» FC Sion, celui de l'après-défaite à Xamax, a de nouveau été cohérent. Mais il a manqué de créativité en attaque. Ermir Lenjani, très en forme depuis un mois, a dû reculer au poste de latéral gauche dès la demi-heure de jeu et Adryan n'a pas apporté grand chose sur l'aile, à part son but bien sûr. Pajtim Kasami n'était pas dans un grand jour et Roberts Uldrikis a été très convaincant dans son jeu de remise. Le Letton n'a pourtant pas su se créer une seule occasion.

Prolongation pour Fickentscher

Vu que Sion n'a pas été dangereux sur coup de pied arrêté, les deux seules actions vraiment intéressantes auront finalement été deux belles frappes lointaines de Bastien Toma et de Pajtim Kasami juste avant la pause. Un peu maigre.

Parmi les satisfactions des dernières semaines, les belles performances de Kevin Fickentscher sont à relever. Le gardien «1 bis» du FC Sion a d'ailleurs été récompensé de son attitude toujours exemplaire et de ses prestations en progression par un nouveau contrat, officialisé cette semaine.

Une bonne nouvelle, tant Sion a besoin de figures auxquelles s'identifier et «Fick» en fait réellement partie. Il n'a jamais triché, ne s'est jamais plaint de son statut de numéro 2 et a toujours donné le maximum. Le portier n'est pas l'un des meilleurs gardiens du championnat - il a commis quelques boulettes -, mais il a pleinement mérité la confiance qui lui a été accordée après la blessure longue durée d'Anton Mitryushkin.

Suspendu à la décision du TAS

Voilà donc le FC Sion toujours quatrième et donc virtuellement qualifié pour l'Europe. Aujourd'hui, ses supporters et tout son entourage n'attendent qu'une chose: le club valaisan est-il oui ou non autorisé à participer à l'Europa League? Il y a beaucoup de non-dits et de zones d'ombres dans cette histoire. Il ne reste que peu de temps pour savoir toute la vérité... si elle sort un jour.

Mais au fond, peu importe: seule la décision du TAS compte. En attendant, personne ne sait rien et le FC Sion, aujourd'hui, a plus de certitudes sportives qu'administratives de participer à une Coupe d'Europe dans quelques semaines. C'est déjà un pas en avant par rapport au mois de mars, où il était uniquement question d'échapper au barrage, Xamax étant revenu à quatre points. L'air des sommets est quand même plus sympa que celui du fond de la cave.

Créé: 14.04.2019, 23h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.