Mardi 19 février 2019 | Dernière mise à jour 15:11

Football Sion propose un spectacle indigeste

Tenu en échec à Tourbillon par Lugano dimanche, le club valaisan n’en a pas fait assez pour prétendre à mieux (2-2). Les joueurs de Murat Yakin ont surtout affiché leurs lacunes.

Le Sédunois Quentin Maceiras (à gauche) et le Luganais Dragan Mihajlovic n'ont pas réussi à se départager.

Le Sédunois Quentin Maceiras (à gauche) et le Luganais Dragan Mihajlovic n'ont pas réussi à se départager. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour sa première sortie de l’année 2019, Sion n’a pas prolongé la fête. Au lendemain de son traditionnel repas de gala qui avait permis à son président de faire le clown - Christian Constantin a notamment donné la réplique à Gérard Depardieu, invité en guest-star sur la scène du CERM à Martigny -, le club valaisan n’est pas parvenu à prendre le meilleur sur Lugano, un club qui reste plus que jamais sa bête noire. Alors que la cause semblait perdue et la défaite consommée, les joueurs de Yakin ont égalisé dans les arrêts de jeu grâce à Ndoye, suite à un corner de Kasami. Restant sur six échecs contre les Tessinois (quatre défaites et deux nuls), Sion n’a plus battu Lugano depuis le 21 septembre 2017.

Devant 7000 spectateurs, soit moins que les quelques 8000 personnes attablées samedi soir pour ingurgiter des tonnes de choucroute, Murat Yakin avait recomposé ce dimanche à Tourbillon sa défense centrale en reculant Zock pour l’associer à Ndoye. Le technicien a surtout relancé Song à mi-terrain en titularisant l’ancien joueur du Barça pour la première fois depuis la défaite à Berne, en octobre dernier (3-2 contre YB). Deux changements qui n’allaient en rien améliorer la solidité défensive du FC Sion. Gerndt profitait ainsi de la passivité locale et d’un curieux blanc collectif pour s’en aller seul affronter Fickentscher, qu’il trompait d’une puissante frappe (10e). Sifflé par son public, Sion ne pouvait plus mal entamer 2019.

Au milieu d’un océan d’approximations, la seule éclaircie valaisanne de la première mi-temps résultait d’un coup-franc flottant de Adryan que Baumann ne pouvait que repousser dans les pieds du bienheureux Lenjani (25e). Excepté une frappe de Kasami détournée par le portier, ce fut tout, donc nettement insuffisant en termes de production offensive. Sous une pluie glaçante, la suite allait être sensiblement meilleure, Sion revenant sur la pelouse avec des intentions nettement plus affirmées. On vit beaucoup plus le très remuant Adryan, dont un tir obligea Baumann à jouer des poings. Alors que Sion peinait à se créer des occasions franches, Lugano allait cependant se montrer bien plus tranchant, plus volontaire aussi. Il fallait même un petit miracle de Fickentscher pour empêcher Carlinhos de transformer un contre tessinois.

Tant Celestini (avec Sadiku) que Yakin (Djitté) lancèrent ensuite leur arme fatale dans l’espoir de faire basculer la partie. Alors que les trombes d’eau redoublaient d’intensité, Sabbatini allait doucher Tourbillon en exploitant un service de Fazliu. Sion jetait ses dernières (?) forces dans la bataille. A la 90e, Djitté parvenait à effacer le portier mais son tir frappait la barre transversale, un symbole de la désolation locale. Il fallait en fin de compte une réussite providentielle de Ndoye pour permettre à Sion d’arracher un point au terme des arrêts de jeu. Un point qui lui permet de sauver les apparences à défaut de rassurer quant à son véritable potentiel.

Sion - Lugano 2-2 (1-1) Tourbillon, 7000 spectateurs. Arbitre: M. Tschudi. Buts 10e Gerndt 0-1, 25e Lenjani 1-1, 78e Sabattini 1-2, 94e Ndoye 2-2. Sion: Fickentscher; Maceiras, Zock, Ndoye, Lenjani; Kouassi (77e Djitté); Morgado, Toma (86e Grgic), Song (72e Kukeli), Adryan; Kasami. Entraîneur: M. Yakin. Lugano: Baumann; Maric, Covilo, Sulmani; Lavanchy (47e Brlek), Piccinocchi, Sabattini, Mihajlovic; Bottani (54e Fazliu); Carlinhos (74e Sadiku), Gerndt. Entraîneur: F. Celestini. Notes: Sion sans Mitryushkin, Blasucci, Raphael, Baltazar (blessés), Abdellaoui (suspendu) ni Fortune, Itaitinga, Khasa, Uldrikis (pas convoqués). Avertissements 37e Kouassi (jeu dur), 55e Kasami (jeu dur), 57e Maric (jeu dur), 61e Fazliu (jeu dur). (nxp)

Créé: 10.02.2019, 18h04

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Paid Post

Somnambule? Profitez de la montagne la nuit!
/vente/publireportage/Somnambule-Profitez-de-la-montagne-la-nuit-/story/27208723 Les stations de Villars-Les Diablerets proposent toute une palette d’activités hivernales en soirée. Tour d’horizon des possibilités.

Paid Post

Somnambule? Profitez de la montagne la nuit!
/vente/publireportage/Somnambule-Profitez-de-la-montagne-la-nuit-/story/27208723 Les stations de Villars-Les Diablerets proposent toute une palette d’activités hivernales en soirée. Tour d’horizon des possibilités.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.