Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 11:13

Football Pour les spécialistes, Xamax a l'avantage sur Aarau

Des personnalités du foot, certaines passées par les deux clubs, donnent leur avis avant le barrage aller de ce jeudi à la Maladière (19h).

Raphaël Nuzzolo (au centre) et ses coéquipiers ont les faveurs de la cote.

Raphaël Nuzzolo (au centre) et ses coéquipiers ont les faveurs de la cote. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

ALAIN GEIGER: «C'est du 60-40 ou du 70-30 en faveur de Xamax»

Alain Geiger (58 ans), entraîneur de Servette, a joué à Xamax (1987-1988), puis a entraîné Xamax (1998-2002, 2005 et 2009) et Aarau (2002-2003 et 2005-2006).

«Lorsqu'un club de Challenge League tombe contre une carrosserie de Super League, il se rend compte de la différence, au niveau de la force physique ou de la vitesse. Sur deux matches, c'est du 60-40, voire du 70-30 en faveur de Xamax. Aarau est une équipe qui a le moral et qui est ambitieuse, mais Xamax prend aussi ce barrage comme du bonus, rapport à sa situation l'hiver dernier. Pour passer, il faudra savoir se montrer constant durant 180 minutes, voire plus. Aarau est clairement handicapé avec trois ou quatre absents importants pour le premier match. Or, l'équipe argovienne n'a pas la même profondeur de banc que Xamax. J'ai passé des moments extraordinaires dans les deux clubs, mais en tant que Romand, je penche évidemment en faveur de Xamax.»

Son pronostic: «Je pense que chaque équipe gagnera à domicile: 3-1 pour Xamax à l'aller, 1-0 ou 2-1 pour Aarau au retour.»


ALEXANDRE REY: «L'expérience européenne de Henchoz sera primordiale»

Alexandre Rey (46 ans), ancien attaquant international, a joué à Xamax (2002-2006) et a été président de la Fondation Gilbert Facchinetti (2012-2016).

«Xamax est sur un bon trend, Stéphane (Henchoz) a réussi à stabiliser l'équipe. Maintenant, on aborde un barrage selon le système de Coupe d'Europe, ce que très peu de joueurs qui seront sur le terrain connaissent. A ce titre, l'expérience européenne de Henchoz sera primordiale. Il saura préparer son équipe en conséquence. Le tout, dans ce genre de doubles confrontations, c'est d'éviter les temps morts dont l'adversaire pourrait profiter. Il y aura peut-être des moments fous dans ces deux matches: alors ce sera à l'expérience de parler. Et à ce niveau-là, Xamax a nettement plus de métier qu'Aarau.»

Son pronostic: «1-0 ou 2-0 pour Xamax chez lui. Et je suis persuadé que le club neuchâtelois marquera en tout cas un but au retour, donc...»


RAINER BIELI: «Mon cœur est partagé, mais Xamax va rester»

Rainer Bieli (40 ans), ancien attaquant, a joué à Xamax (1998-2000 et 2007) et à Aarau (2002-2007).

«Mon coeur est vraiment partagé avant ce barrage: j'ai vécu mes meilleurs moments de foot à Xamax, mais Aarau est le club pour lequel j'ai joué le plus longtemps. En ce moment, je préférerais que Xamax gagne ce barrage. Il le mériterait pour plusieurs raisons: son stade, sa remontée dans l'élite après la faillite ou son magnifique deuxième tour. J'accorde cependant un petit avantage à Aarau au niveau de la mentalité: les Argoviens n'ont rien à perdre, au contraire des Neuchâtelois. Et ils sont en confiance.»

Son pronostic: «Xamax va gagner chez lui et il y aura match nul à Aarau.»


GÉRARD CASTELLA: «Xamax a plus de personnalité qu'Aarau»

Gérard Castella (66 ans), directeur de la formation à Young Boys, a notamment entraîné Xamax (2006-2008, retour en Super League en 2007).

«Xamax a très clairement les moyens de s'en sortir. Si l'on compare les deux contingents, combien de joueurs d'Aarau seraient titulaires à Xamax? Un ou deux, au grand maximum. Et puis, Xamax n'est pas dans la position d'une équipe condamnée au barrage après avoir foiré sa saison. Cette neuvième place, le club neuchâtelois est allé la gagner. C'est un aspect psychologique très important. On sait tous que, pour le favori, un barrage aller-retour reste dangereux. Mais, que ce soit au niveau individuel ou collectif, Xamax a plus de personnalité qu'Aarau. Il y a eu une véritable prise de conscience de l'équipe ce printemps.»

Son pronostic: «Je vois Xamax s'imposer 2-0 à la Maladière et tenir le nul à Aarau, du genre 1-1.»


ANDRÉ WIEDERKEHR: «Xamax doit gagner chez lui pour se sauver»

André Wiederkehr (49 ans), ancien attaquant, a joué à Xamax (1994-1995 et 2002-2004) et à Aarau (1995-1998 et 1999-2001).

«Cette saison est difficile pour moi. Mes trois clubs de cœur sont Grasshopper, Xamax et Aarau. Et qu'est-il arrivé? GC est relégué, alors que les deux autres tombent l'un contre l'autre en barrage! Je suis donc bien emprunté. J'ai vécu une période formidable à Xamax, avec le président Facchinetti et même un jeune espoir qui s'appelait Raphaël Nuzzolo. Ce barrage m'apparaît très équilibré. A mon avis, c'est du 50-50. Xamax est très solide derrière et a fait un superbe deuxième tour ce printemps. Mais attention, c'est toujours chaud de devoir jouer au Brügglifeld. Et la pression sera sur le club neuchâtelois.»

Son pronostic: «Si Xamax gagne le match aller à la Maladière, il restera en Super League. Sinon, c'est Aarau qui montera.»

Sondage

Selon vous, qui jouera en Super League la saison prochaine?




Images: Keystone (4), DR.

Créé: 30.05.2019, 09h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.