Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:23

Chronique Le stade des Martyrs débordait

Cette chronique est celle du gardien jurassien de Chiasso, qui défendra les couleurs de la République démocratique du Congo à la Coupe d’Afrique des Nations dès le 21 juin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le match décisif contre le Liberia, il y a quelques semaines chez nous à Kinshasa, c’était de la folie pure. Il y avait beaucoup, beaucoup de pression sur nous, et cette pression s’est exprimé de diverses façons. Déjà, les supporters vous font bien comprendre qu’on ne peut pas se permettre de perdre. Ils se manifestent à l’hôtel, sur les réseaux sociaux, partout. Les entraînements d’avant-match sont à huis clos normalement. Là, ils étaient déjà des milliers dans le stade. Et le jour du match, pff… Notre stade des Martyrs a une capacité totale de 80 000 spectateurs, mais ils étaient 90 000 ou 95 000 à l’intérieur. Ça me change un peu d’un Chiasso - Schaffhouse! On a gagné 1-0 et là, c’était l’explosion de joie.

Lors de ces qualifications, j’ai joué trois matches et l’autre gardien trois également. C’est lui qui a été privilégié pour cette rencontre face au Liberia et je l’ai accepté, même si j’ai tout le temps envie de jouer. Je mesure déjà la chance que j’ai, tout n’a pas toujours été simple dans ma carrière depuis mes débuts. J’ai joué à Delémont, après j’ai été remplaçant au Mont et même la saison dernière à Chiasso, je ne jouais pas tous les matches. Je sens que je progresse et cette expérience internationale me fait beaucoup de bien sur le plan personnel. Je gère mieux le stress, je me concentre vraiment sur ma performance et j’ai la sensation d’avoir franchi un palier récemment.

Et puis je suis plus connu, ça change… J’ai 27 000 followers sur Facebook désormais! Vous savez, le Congo compte 80 millions d’habitants et une grande partie adore le football. En rejoignant la sélection il y a une année, j’ai découvert une organisation très professionnelle. Je sais que ce n’est pas le cas dans tous les pays africains, mais chez nous c’est carré. On reçoit les billets d’avion à l’heure, il n’y a jamais de souci logistique, on voyage dans de bonnes conditions. On fait partie des meilleures nations africaines au classement FIFA, ce n’est pas un hasard.

En ce qui me concerne, j’espère déjà être sélectionné pour la CAN, ce qui devrait logiquement être le cas, et je me réjouis de vous retrouver au travers de ces chroniques d’ici au début de la compétition en Égypte, et jusqu’à la fin de notre parcours, c’est-à-dire le plus tard possible! (nxp)

Créé: 21.04.2019, 17h00


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.