Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 06:14

Football La star américaine du foot tacle la FIFA

Après avoir posé en petite tenue pour «Sports Illustrated», Megan Rapinoe a épinglé la Fédération.

Megan Rapinoe sort les poings contre la FIFA.

Megan Rapinoe sort les poings contre la FIFA. Image: Twitter @SI_Swimsuit

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Megan Rapinoe, la star de l'équipe américaine féminine de football - ou soccer -, fait beaucoup parler d'elle ces dernières semaines. La joueuse de milieu de terrain de 33 ans, plus de 140 sélections au compteur, ne reste en tout cas pas dans l'ombre.

Au début du mois de mai, elle est devenue la première sportive gay - elle est en couple avec la basketteuse professionnelle Sue Bird - à poser pour l'édition Swimsuit du magazine américain «Sports Illustrated». Trois autres de ses coéquipières l'ont également suivie dans cette démarche.

Et vendredi, à New York, elle a épinglé la FIFA à l'occasion d'une conférence de presse organisée en marge du dernier match de préparation des Américaines avant le Mondial féminin, qui aura lieu en France à partir du 7 juin. Elle a qualifié de «ridicule» la décision de la Fédération d'avoir autorisé la tenue le même jour, dimanche 7 juillet, de trois finales: celles du Mondial dames, de la Copa America et de la Gold Cup.

«Objectivement, c'est très décevant et ridicule, a t-elle déclaré. Je pense que des progrès ont été accomplis (dans la promotion du football féminin), mais en ce qui concerne leur capacité de changement (à la FIFA), je ne pense pas qu'elle soit énorme.»

«Le changement progressif que nous avons pu constater n'est pas suffisant, a-t-elle poursuivi. Cela vaut mieux que rien, mais je pense que la FIFA n'en fait pas assez en termes de moyens mis en œuvre (pour la promotion du football féminin)

La FIFA a doublé le montant des primes que se partageront les 24 équipes participant au Mondial dames en France. La dotation globale est passée de 15 à 30 millions de dollars, un montant largement inférieur aux plus de 400 millions de dollars que se sont partagées les 32 équipes du Mondial 2018 masculin en Russie.

La finale du Mondial dames aura lieu le 7 juillet à 17h à Paris, celle de la Copa America (rassemblant les équipes sud-américaines, le Qatar et le Japon) se tiendra le même jour à 22h (heure suisse) à Rio de Janeiro, enfin celle de la Gold Cup (qui réunit les équipes d'Amérique du Nord et centrale) le 7 juillet également, à Chicago (3h du matin le 8 juillet en Suisse).

Avant de participer au Mondial féminin en juin, Megan Rapinoe s'est découverte dans l'édition Swimsuit de «Sports Illustrated» du mois de mai. Images: Twitter @SI_Swimsuit.

(nxp)

Créé: 25.05.2019, 15h52


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.