Lundi 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour 05:11

Stéphane Henchoz: «Behrami a montré qu’il était prêt à jouer»

Aligné contre Everton durant une heure, Valon Behrami a impressionné le technicien fribourgeois. Le coach du FC Sion en fera-t-il pour autant un titulaire pour la reprise? Suspense.

Image: Photo FC Sion

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Bagnes, le FC Sion a terminé dimanche après-midi sa préparation estivale en vue de la reprise du championnat (ce vendredi contre le FC Bâle) sur un quatrième 0-0, un score auquel les Valaisans semblent abonnés.

Après avoir déjà obtenu le même résultat contre Lausanne, le PSV Eindhoven et NE Xamax, c’est cette fois-ci contre les Anglais d’Everton que le club de Tourbillon a démontré à la fois sa solidité défensive et… l’étendue de ses problèmes offensifs.

Behrami a récupéré le No 11 d’Adryan

Tandis que Stéphane Henchoz alignait au coup d’envoi un onze expérimental, la partie a surtout été marquée par les débuts de Valon Behrami sous ses nouvelles couleurs.

Alors que son nom ne figurait pourtant pas sur la feuille de match officielle, l’ancien international helvétique a évolué avec le No 11 attribué jusque-là au Brésilien Adryan (ce dernier, ayant exprimé son désir de quitter le club, n'entrant plus dans les plans du nouveau coach). Un numéro que Behrami portait déjà lors de sa dernière saison à Udinese et qui était aussi le sien en équipe de Suisse depuis la Coupe du monde sud-africaine en 2010 (auparavant, il avait porté respectivement les No 34 et 19).

Dans le style qui lui est propre, Behrami a fait du Behrami pendant l’heure de jeu qu’il a disputée sur la pelouse du stade Saint-Marc, récoltant au passage son premier avertissement pour un engagement excessif (33e). Alors que son équipe s’était montrée bien inoffensive dans les seize mètres des Toffees, Henchoz allait se montrer satisfait de la première sortie de son grognard tessinois. «On voit qu’il connaît le métier, devait expliquer le technicien fribourgeois sur le site du club. C’est un grand joueur et il l’a montré. Aujourd’hui, il a disputé 60 minutes sans aucun problème face à une opposition de grande qualité. Il a montré qu’il était prêt à jouer.»

Est-ce à dire que Behrami pourrait être titularisé dès les trois coups du championnat? Si rien ne peut être exclu, le revenant devrait plutôt être ménagé et obtenir du temps de jeu pour la venue du FC Valence le 23 juillet (coup d'envoi à 18h45), un match de gala qui devrait coïncider avec sa présentation officielle. Dans ce cas de figure, Behrami pourrait effectuer ses débuts en Super League (une compétition dans laquelle il n’a encore jamais joué) quatre jours plus tard lors du derby du Rhône contre Servette, au stade de Genève.

Créé: 15.07.2019, 11h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.