Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 16:26

Football Steve Von Bergen va boucler la boucle à la Maladière

Le défenseur neuchâtelois de Young Boys va jouer pour la dernière fois dans le stade de ses débuts en ce lundi de Pâques.

Steve Von Bergen, qui mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison, jouera une toute dernière fois à la Maladière.

Steve Von Bergen, qui mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison, jouera une toute dernière fois à la Maladière. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À presque 36 ans - il les fêtera le 10 juin prochain -, le défenseur neuchâtelois de Young Boys Steve Von Bergen est donc en train d'effectuer sa tournée d'adieu. Mais s'il est un match qui aura une connotation particulière pour lui, c'est bien le Xamax - YB de ce lundi de Pâques.

Pour ce junior d'Hauterive, passé dans le secteur de formation de Xamax dès ses 13 ans, jouer une dernière fois à la Maladière sera forcément particulier. «En tout cas, c'est un joli clin d’œil du calendrier, explique Von Bergen. Je reviens à l'endroit où j'ai lancé ma carrière et je sais que j'aurai beaucoup de proches dans les tribunes. Même si j'ai commencé dans l'ancien stade, c'est toujours la Maladière. Je boucle la boucle, en quelque sorte.»

Steve Von Bergen en 2004 avec le maillot de Xamax. Il a 20 ans, et il tacle un certain Tranquillo Barnetta, alors 18 ans. Image: Keystone.

Si Von Bergen a connu l'ancienne Maladière lors de ses années neuchâteloises (126 matches de 2000 à 2005), il n'a que peu eu l'occasion d'évoluer dans le nouveau stade, inauguré au printemps 2007, au moment où le Xamax de Zuberbühler entamait son retour vers la Super League.

«J'ai disputé un seul match dans la nouvelle Maladière, en été 2007, juste avant de partir au Hertha Berlin», se souvient celui qui portait alors le maillot du FC Zurich. C'était très précisément le 29 juillet, et le match Xamax - FCZ s'était terminé sur le score de 1-1. Le 16 décembre dernier, Von Bergen était blessé quand YB est venu s'imposer 4-1 à Neuchâtel.

«Pas être sur la pente descendante à Xamax»

Et puis, ce match sera doublement particulier, dans la mesure où Von Bergen retrouvera face à lui son pote Raphaël Nuzzolo. «C'est vrai, «Nuzz» est vraiment un ami proche, confirme Von Bergen. Pour tout vous dire, on a mangé trois fois ensemble la semaine dernière! Mais on ne s'est pas trop chambrés. On se connaît tellement bien qu'on n'en a pas besoin. Sur le terrain, chacun va faire son travail. Moi, je devrai surtout l'empêcher de marquer. C'est pour nos enfants que ça fera bizarre: ils ne comprendront pas pourquoi on joue l'un contre l'autre. Ils sont tous pour YB et Xamax.»

Steve Von Bergen, puisqu'il a annoncé sa fin de carrière, ne reviendra donc pas porter le maillot xamaxien une dernière saison. «Pour être honnête, revenir à Xamax a surtout été un thème l'année passée, glisse-t-il à ce sujet. Je suis finalement resté à Berne parce qu'on avait l'occasion de disputer la Ligue des champions après notre titre de champion de Suisse. Pouvoir découvrir cette compétition à 35 ans, c'était une chance unique. Mon choix était donc logique. Cette année, je ne me voyais pas venir à Neuchâtel sans pouvoir donner tout ce dont j'avais envie. Il n'y donc pas de regrets, dans le sens où je ne voulais pas être sur la pente descendante à Xamax.»

Sûr que, dans ces conditions, Steve Von Bergen aura une petite larme à l’œil en quittant le tapis synthétique de la Maladière peu avant 18h...

Créé: 22.04.2019, 07h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.