Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 18:24

Football Sion battu à Saint-Gall dans le temps additionnel

Le club valaisan se devait de gagner pour rester dans la lutte à la 2e place. Il s'incline dans les toutes dernières secondes de la partie (2-1).

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le FC Sion a subi une cruelle défaite - la troisième consécutive - à St-Gall (2-1), lors de la 17e journée de Super League.

Marco Aratore et Albian Ajeti ont été les bourreaux des Valaisans en concoctant les deux réalisations saint-galloises, le premier à l'assist et le deuxième à la finition. Ajeti, qui avait égalisé à la 63e, a terrassé de valeureux Sédunois à la... 93e.

Extrêmement frustrant pour Sion car l'équipe de Peter Zeidler, qui sortait de deux défaites contre Bâle et YB, avait tenu la dragée haute au FCSG malgré l'expulsion de Jagne Pa Modou pour une faute de dernier recours sur Albian Ajeti à la 18e déjà. Et qu'elle avait ouvert le score dans le temps additionnel de la première mi-temps avec beaucoup de chance puisque Elsad Zverotic était non seulement position de hors-jeu, mais s'était aussi rendu coupable d'une faute de main !

Au classement, le FC Sion recule donc d'un rang par rapport à la semaine dernière. Les Sédunois sont quatrièmes, à trois longueurs de Lucerne et six des Young Boys. Les Brodeurs, eux, sont sixièmes à égalité avec GC, à cinq points des Valaisans. (ATS/Le Matin)

Créé: 04.12.2016, 16h06

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.