Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 19:13

Football Supercoupe d'Allemagne: l'arbitrage vidéo en panne

La vidéo fait encore parler d'elle après un but bavarois samedi soir. La Fédération allemande a reconnu une déficience.

Kimmich était vraisemblablement en position de hors-jeu, mais l'arbitrage vidéo n'a pas fonctionné

Kimmich était vraisemblablement en position de hors-jeu, mais l'arbitrage vidéo n'a pas fonctionné Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'arbitrage vidéo va encore faire débat. Son utilisation lors de la Supercoupe d'Allemagne samedi soir, entre le Bayern Munich et Dortmund, a tourné à un nouveau couac.

Les Bavarois ont égalisé par l'entremise de Lewandowski, lui-même servi par Joshua Kimmich. Or ce dernier semblait tout simplement hors-jeu. Mais lorsque l'arbitre a demandé de vérifier sa position à l'arbitrage vidéo, il n'a pas obtenu suffisamment d'éléments pour refuser le but.

Dans un communiqué commun, la Fédération allemande et la Ligue allemande l'ont reconnu elles-mêmes. «En raison d'un problème technique, le révélateur de hors-jeu n'était pas disponible sur les écrans de l'arbitre vidéo pendant la première mi-temps. Tobias Stieler a vu l'action sous plusieurs angles, mais sans avoir tous les éléments en sa possession.»

Les fans de Dortmund s'en mordent aujourd'hui les gars. Et tous les autres espèrent que le service sera rétabli pour la Bundesliga. Les Allemands vont en effet utiliser ce système pour tous les matches cette saison.

Créé: 06.08.2017, 14h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.