Lundi 22 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:29

Football Un arbitre habitué à la pression à la Praille

Dans un stade de Genève sans doute en fusion, la «finalissima» entre Servette et Lausanne sera dirigé par M. Fedayi San, désigné cette semaine pour siffler la finale de la Coupe de Suisse.

Fedayi San a été plébiscité pour diriger la finale de la Coupe de Suisse entre Bâle et Thoune, le 19 mai à Berne.

Fedayi San a été plébiscité pour diriger la finale de la Coupe de Suisse entre Bâle et Thoune, le 19 mai à Berne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec peut-être plus de 20'000 spectateurs (en tout cas espérés) réunis à la Praille, il fera très chaud ce vendredi soir dans les tribunes du stade de Genève, où les deux kop ne vont pas manquer de s’affronter verbalement. Mais il fera aussi très chaud dans quelques heures sur la pelouse où la «finalissima» entre Servette et Lausanne promet quelques sévères explications - uniquement balle au pied - espérons-le. A cet égard, le rôle de l’arbitre s’avérera capital pour tenir les 22 acteurs.

Pour l’occasion, la Swiss Football League a dépêché avec Fedayi San l’un de ses directeurs de jeu les plus expérimentés, sinon le meilleur. A 36 ans, le citoyen de Windisch (AG) en a déjà vu d’autres et l’on doute que la pression puisse vraiment le déstabiliser. Dans le cadre d’un échange avec la Grèce, il a notamment sifflé – à la perfection – le bouillant sommet entre l’Olympiakos Pirée et le PAOK Salonique au stade Karaiskaki le 30 septembre dernier. Ce jour-là, il avait remplacé au pied - sifflet - levé Sandro Schärer, initialement désigné mais forfait en raison d’une blessure.

Un mois plus tard, on l’avait retrouvé à Hafar Al-Batin (400'000 habitants), en Arabie Saoudite, où il avait dirigé l’équipe locale contre Taawon (0-5) dans la Ligue Saudi.

Arbitre FIFA depuis 2016, M. San, qui est planificateur technique de formation, a été plébiscité ce mardi pour diriger la prochaine finale de la Coupe de Suisse entre Bâle et Thoune, le 19 mai à Berne. Le rendez-vous de la Praille coïncidera pour lui avec une sorte de dernier échauffement. Sachant que ce sera aussi à lui de «jouer» quelque part pour faire de ce match ce que l'on en attend...

109 expulsions et 122 penalties

Cette saison, celui qui est aujourd’hui semi-professionnel et vit donc en partie de l’arbitrage depuis plus d’une année, a déjà dirigé 17 parties de Super League et 5 de Challenge League, dont un match de Servette en novembre 2018 (lors de la victoire «grenat» 3-1 à Winterthour). Depuis le début de sa carrière dans l’élite en 2011 (369 matches), l’Argovien a déjà distribué 1617 avertissements, sorti à 109 reprises son carton rouge et accordé 122 penalties.

A Genève, M. San sera donc au centre du terrain dès 20 heures. On ne peut qu’espérer qu’il ne soit pas au centre de toutes les discussions sur le coup de 21h45…

Créé: 10.05.2019, 13h39

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.