Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 09:12

Football Un international de 28 ans meurt après un accident

Joueur du club turc d'Alanyaspor, le Tchèque Josef Sural est mort dans un accident de bus au retour d'un match.

Image: Instagram Josef Sural

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Triste nouvelle en ce lundi matin. Milieu offensif tchèque de 28 ans, Josef Sural est mort dans un accident de bus en Turquie, a annoncé son club Alanyaspor. Il était marié et père de deux enfants.

Après le match nul sur le terrain du Kayserispor (1-1), l'international aux 19 sélections et six coéquipiers ont loué un minibus pour rentrer, le reste des joueurs et les membres du staff rentrant avec le car de l'équipe ou par leurs propres moyens. En chemin, le conducteur se serait endormi au volant et aurait provoqué l'accident.

Selon l'agence turque Anadolu, les sept joueurs (Caulker, Dlajma, Baiano, Cissé, Welinton, Sackey et Sural) ont été amenés à l’hôpital. C'est là-bas que Josef Sural, gravement blessé, a dû être opéré. Mais, malgré l'intervention des médecins, il n’a pas pu être sauvé. Les autres joueurs ont été légèrement blessés.

Le chauffeur du véhicule a été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte.

(nxp)

Créé: 29.04.2019, 09h22

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.