Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 19:05

Football Un joueur du FC St-Gall accusé de racisme

Jordi Osei-Tutu se plaint d'avoir été insulté par un adversaire st-gallois. Ses clubs de Bochum et d'Arsenal parlent d'acte raciste.

Jordi Osei-Tutu est sorti en larmes à la 42e minute de jeu. Il fera son retour sur le terrain en deuxième mi-temps.

Jordi Osei-Tutu est sorti en larmes à la 42e minute de jeu. Il fera son retour sur le terrain en deuxième mi-temps. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La scène s'est déroulée mardi à St. Margrethen (SG), lors de la rencontre amicale entre le FC St-Gall et le VfL Bochum, un club allemand évoluant en deuxième Bundesliga (3-0).

A la 42e minute de jeu, Jordi Osei-Tutu, prêté en Allemagne par Arsenal, est sorti de la pelouse en larmes. Le défenseur de 20 ans aurait été pris dans une altercation avec le Saint-Gallois Slimen Kchouk et le Tunisien lui aurai lancé un «black c***».

Suite à la confusion générale qui a suivi cette altercation, l'arbitre a sifflé la mi-temps à la 42e minute. Jordi Osei-Tutu est revenu en jeu après la pause en argumentant qu'un tel incident ne devait pas l'empêcher de terminer la rencontre.

Au lendemain de ce différend, l'Anglais a réagi via le compte Twitter de son club: «Je suis très déçu. Personne ne devrait jamais faire l'objet de discrimination, et il est vraiment difficile de comprendre comment un footballeur professionnel peut se comporter d'une façon aussi irrespectueuse. Arsenal et le VfL Bochum m'ont apporté un grand soutien et j'espère que nous pourrons enfin démontrer que le racisme n'a pas sa place dans le football.»

Arsenal défend son joueur, St-Gall dément

Arsenal n'a pas tardé à condamner ce qu'il considère comme des abus raciaux et a déclaré qu'il apportait son «plein soutien» à son joueur. «Hier soir, Jordi Osei-Tutu a été victime d'abus racistes inacceptables lors d'un match amical de pré-saison contre le club suisse de St-Gall. Nous travaillons en étroite collaboration avec Bochum et Jordi. Nous lui apportons tout notre soutien. Le racisme n'a pas sa place dans notre jeu et nous ne tolérons aucune forme de discrimination.»

De son côté, le FC St-Gall a démenti tout acte de racisme et défend également son joueur: «Le FC Saint-Gall 1879 déclare qu'il condamne fermement toutes les formes de racisme et de discrimination. Une telle inconduite serait immédiatement sanctionnée. Nos joueurs se traitent mutuellement avec respect....

...sans distinction d'origine, de couleur de peau ou de religion. Le joueur concerné a assuré, lors d'une discussion avec ses responsables, qu'il avait respecté ce principe hier dans la rencontre contre le VfL Bochum.»

Créé: 12.07.2019, 10h36

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.