Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:09

Football Un nouveau capitaine pour le FC Sion

A Tourbillon, les lignes bougent: lorsqu’il sera opérationnel, Valon Behrami héritera du brassard détenu aujourd’hui par Xavier Kouassi. Stéphane Henchoz explique son choix.

Après sa fracture du péroné du 2 avril à San Siro avec Udinese, Valon Behrami s'entraîne d'arrache-pied pour être le plus rapidement opérationnel sous ses nouvelles couleurs.

Après sa fracture du péroné du 2 avril à San Siro avec Udinese, Valon Behrami s'entraîne d'arrache-pied pour être le plus rapidement opérationnel sous ses nouvelles couleurs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Tourbillon, les numéros des nouveaux arrivants n’ont pas encore tous été attribués. Si l’on sait que le Suédois Andersson s’affichera avec le No 3 et que le «revenant» (en Suisse) Mickaël Facchinetti enfilera un maillot No 45 qu'il portait déjà à Chypre, Valon Behrami n’a pas encore touché son nouveau maillot. Cela devrait faire l’objet d’une petite cérémonie en marge de la reprise du championnat.

Ce que l’on sait par contre déjà, c’est que l’ancien capitaine d’Udinese (et parfois de l’équipe de Suisse) va, en Valais aussi, hériter du brassard, pour autant bien sûr qu’il soit présent sur la pelouse au coup d’envoi. Les états de service de Behrami ainsi que sa personnalité ont convaincu Stéphane Henchoz de procéder à un changement de capitaine avant les trois coups de la nouvelle saison.

Depuis la saison 2014-2015, le brassard était accroché au bras de Xavier Kouassi, bientôt cantonné au rôle de capitaine en second.

«Si Valon, compte tenu de sa carrière, n’a pas la légitimité pour être capitaine, qui d’autres pourrait l’avoir?, s’interroge le nouveau coach du FC Sion. C’est un leader par son comportement sur le terrain autant que dans un vestiaire. Sa personnalité va nous être précieuse par ses actes sur la pelouse et ses paroles dans la vie au quotidien de l’équipe.»

Stocker remplace Suchy à Bâle

Le FC Sion n’est pas le seul club de Super League qui va changer de capitaine lors du prochain exercice. A Bâle, Marcel Koller a ainsi pris une décision forte en donnant le brassard de Marek Suchy – parvenu en fin de contrat au bord du Rhin, le défenseur n’a pas encore trouvé de nouveau port d’attache - à Valentin Stocker. Taulant Xhaka et Jonas Omlin seront ses deux vice-capitaines.

La pilule est particulièrement amer pour Fabian Frei qui, la saison dernière, était le remplaçant attitré de Suchy lorsque celui-ci, blessé ou suspendu, n’était pas sur le terrain. «On veut repartir avec quelque chose de nouveau», a expliqué Koller pour justifier la promotion de Stocker au poste de capitaine du FCB.

Créé: 08.07.2019, 11h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.