Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:25

Football Valon Behrami ne s'est pas entraîné de toute la semaine

Le milieu de terrain tessinois du FC Sion, touché à une cheville samedi passé, est toujours très incertain avant la partie de dimanche à Lugano.

Le Tessinois de Tourbillon jouera-t-il dimanche à Lugano? Il est encore dans le flou.

Le Tessinois de Tourbillon jouera-t-il dimanche à Lugano? Il est encore dans le flou. Image: LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si son épouse a fait une brève apparition devant l’Hôtel de la Porte d’Octodure, pas de trace de Valon Behrami ce vendredi matin à Martigny-Croix. Alors que Lara s’en allait s’entraîner avec un entraîneur de Swiss-Ski, son mari est resté à l’intérieur, aux soins, comme toute la semaine, pendant que ses coéquipiers du FC Sion transpiraient sur le terrain, à 200 mètres du QG de Christian Constantin.

Blessé samedi passé à Tourbillon lors de la rencontre face au FC Zurich, l’ex-international n’est pas certain de fouler la pelouse du Cornaredo dimanche. Si son entourage semblait encore très optimiste mercredi, la cheville du milieu défensif sédunois le fait toujours souffrir. Elle ne lui permet pas, dans tous les cas, de courir avec le groupe pour l’instant.

«Il reste encore 48 heures»

«Il y a en effet une grosse incertitude pour lui, même s’il reste encore 48 heures et que d’ici le coup d’envoi tout est possible», explique le coach des Valaisans, Stéphane Henchoz, alors que la séance vient de se terminer avec une série de coups francs. «On a eu une bonne semaine de travail, assez longue car il y avait huit jours entre les deux matches», se réjouit toutefois le technicien, tandis que les tireurs ont souvent trouvé la lucarne.

Poursuivre sur la belle lancée

A côté de ses adjoints, Oscar Londono et José Sinval, l’ex-entraîneur xamaxien sourit, plutôt confiant avant de prendre la route pour Lugano. «On aimerait bien continuer sur notre lancée positive où pour l’instant on s’est arrêté sur une victoire. Maintenant aller au Tessin, c’est toujours un déplacement difficile. C’est une équipe qui qui essaie de construire son jeu depuis l’arrière, de sortir le ballon proprement, mais elle moins joueuse et plus défensive que Servette. A nous d’évoluer avec le même caractère que face à Zurich où on s’est imposé à 10 contre 11...»

A part le Brésilien Patrick Luan (blessé), Valon Behrami (très incertain), deux à trois autres éléments sont également en délicatesse avec leur santé. En revanche, Birama Ndoye et Jean Ruiz ont recommencé avec l’équipe jeudi après respectivement douze jours et trois semaines d’absence. Seront-ils déjà d’attaque ce dimanche? C’est la question que se pose l’entraîneur toujours dans l’attente d’un arrivée en attaque. Comme pour Behrami, il touche du bois...

Créé: 09.08.2019, 21h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.