Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:59

Football Qui veut des millions doit gagner

Les Young Boys affrontent mercredi soir l’Etoile Rouge de Belgrade, championne d’Europe en 1991, en barrages aller de qualifications à la Champions League.

L'éventuel retour de Sulejmani pourrait faire du bien.

L'éventuel retour de Sulejmani pourrait faire du bien. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En général, c’est à cette période de l’année que les caissiers des clubs sont particulièrement attentifs aux résultats. Surtout quand ce sont ceux des équipes dites de «petits pays», comme la Suisse. Car l’écart financier entre une qualification pour la phase de poules de la Champions League et une défaite qui vous reverse en Europe League est abyssal. Il est de 1 à 5, environ. Soit trois millions pour la participation à la C3, contre une quinzaine en C1.

Les Bernois, comme les Belgradois d’ailleurs, abordent cette échéance cruciale avec quelques trous dans leur effectif. Côté YB, Camara et Lauper étaient déjà annoncés absents. Autre souci, Spielmann s’est blessé en fin de semaine dernière à Carouge et va manquer les six prochaines semaines. Chez les Serbes, Pavkov et Babic sont «out», alors que Jovancic et Milunovic sont suspendus pour cette rencontre.

Le coin de ciel bleu du côté des champions de Suisse viendra de la présence potentielle de Hoarau et de Sulejmani dans le groupe. Les deux hommes sont annoncés comme «douteux» par les Young Boys et ils ne seraient pas de trop pour tenter de créer une différence sur leur pelouse synthétique, avant le match retour dans l’ambiance toujours spéciale du «Marakana» de la capitale serbe et ses 51'755 places, mardi prochain. Le Danois Sörensen, tout juste arrivée de Cologne, pourrait aussi être aligné.

Marin à la barre

L’Etoile Rouge a un double avantage avant cette confrontation cruciale. Elle a l’expérience du barrage gagné la saison dernière face au Red Bull Salzbourg (2-2 sur l’ensemble des deux matches et une qualification aux buts marqués à l’extérieur) et a déjà joué six fois sur l’échiquier continental cette année, éliminant successivement les Lituaniens de Suduva (0-0; 2-1), les Finlandais du HJK Helsiniki (2-0; 1-2) et les Danois du FC Copenhague (1-1; 1-1 ap, 7-8 tab).

Les Serbes sont actuellement 3es de leur championnat, à une longueur du FK Vojvodina et du Backa Topola, mais ont disputé un match de moins. Ils compteront comme bien souvent sur la maestria de leur meneur de jeu Marko Marin (30 ans et ancien de Chelsea, Séville et de la Fiorentina notamment). L’ancien international allemand aux 16 sélections a été consciencieusement laissé au repos lors des trois dernières journées de championnat, mais n’a manqué que deux minutes de jeu au niveau continental.

Créé: 20.08.2019, 17h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.