Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:43

Football Vieira pour remplacer Wenger, c'est compliqué

L'ex-international français se voit mal quitter la tête de New York City, actuel leader de la conférence Est en MLS, pour filer à Arsenal.

Patrick Vieira est à New York depuis 2016.

Patrick Vieira est à New York depuis 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Patrick Vieira a admis dans un entretien au Times publié jeudi qu'il se sentait prêt à entraîner Arsenal, en quête d'un successeur à Arsène Wenger, tout en martelant son attachement à New York City, l'équipe du Championnat nord-américain (MLS) qu'il dirige depuis 2016.

«Je suis conscient de ce qui se passe, de ce que les gens disent», a indiqué l'ex-international français au quotidien britannique à propos des rumeurs qui le présentent comme l'un des candidats à la succession de Wenger qui quittera Arsenal en fin de saison, 22 ans après sa nomination.

«Je suis content, parce que c'est bien d'avoir votre nom cité pour prendre la charge d'un équipe comme Arsenal, mais honnêtement ce n'est pas quelque chose qui peut me stopper de faire ce que je fais en ce moment», a poursuivi l'ancien milieu de terrain du club londonien.

«J'y ai passé neuf années, j'aime ce club, j'y ai joué mon meilleur football et m'y suis fait connaître (...) J'aurais toujours une relation particulière avec Arsenal, mais ce n'est pas suffisant pour vouloir entraîner ce club, je suis prêt à entraîner n'importe quelle équipe en Europe», a insisté le champion du monde 1998 et champion d'Europe 2000.

Manque de reconnaissance

Mais Vieira, 41 ans, veut poursuivre son travail à la tête de New York City, actuel leader de la conférence Est du Championnat MLS. «Je ne veux pas qu'on ait l'impression que je veux partir, parce que ce n'est pas le cas. Mais si la question est: Etes-vous prêts à entraîner une équipe en Europe? La réponse est oui, je suis prêt, on fait tous ce boulot pour entraîner les plus grandes équipes», a-t-il insisté.

Vieira a admis que si Arsenal devait le contacter, il se retrouverait dans une situation «vraiment difficile»: «On serait en milieu de saison (en MLS), ce sont les gens de CFG (City Football Group, la holding qui contrôle New York City et notamment le club anglais de Manchester City, NDLR) qui décideront, car je suis sous contrat avec eux», a-t-il noté.

Enfin, Vieira a regretté le manque de reconnaissance de supporters pour le travail accompli par Wenger: «Je comprends que les supporters soient frustrés, mais ils oublient le passé (...) Arsène a entraîné l'équipe pendant 22 ans, combien de fois a-t-il eu l'opportunité d'entraîner de plus grands clubs et il est toujours resté, car sa priorité a toujours été Arsenal».

(afp/nxp)

Créé: 26.04.2018, 08h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.