Vendredi 22 septembre 2017 | Dernière mise à jour 07:44

Football «En voyant le terrain, j'ai eu envie de pleurer»

Meho Kodro est catastrophé par l'état de la pelouse du Stade de Genève, à la veille d'affronter le leader Schaffhouse.

Le Bosnien espère un bon résultat dimanche. Mais ce ne sera pas sur un billard, loin de là.

Le Bosnien espère un bon résultat dimanche. Mais ce ne sera pas sur un billard, loin de là. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un vilain champignon a lâchement attaqué la pelouse du Stade de Genève ces derniers jours. S'en sont suivis divers imbroglios, avec une conséquence majeure: le terrain est praticable, mais absolument affreux. De larges bandes jaunes ont fait leur apparition et il est d'ores et déjà acquis que la réception de Schaffhouse, dimanche à 16h, se fera sur une pelouse très abîmée.

Pour s'apercevoir de l'ampleur des dégâts, Meho Kodro est allé en personne s'enquérir de l'ampleur de la catastrophe. «J'y suis allé jeudi, dévoile le coach de Servette. Ma réaction? J'ai eu envie de pleurer.» Pas spécialement réputé pour être un émotif, l'ancien avant-centre du FC Barcelone a la voix qui tremble un peu au moment d'évoquer la situation.

La mise en place sur le terrain? Meho Kodro y croit

«Je sais que ce n'est pas la faute du club, mais il sera difficile de présenter un bon spectacle. Nous aimons faire circuler le ballon. Là, ça s'annonce compliqué», continue le technicien.

Il y a une bonne nouvelle, tout de même: Meho Kodro assure qu'il pourra effectuer sa mise en place à la Praille la veille du match. Maigre consolation. En espérant que la situation s'améliore très vite, surtout.

(Photo: Eric Lafargue) (Le Matin)

Créé: 09.09.2017, 11h36


Sondage

Comprenez-vous la réaction de Christian Constantin envers Rolf Fringer?




Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.