Samedi 25 janvier 2020 | Dernière mise à jour 19:58

Football NE Xamax fait encore recette

Le club neuchâtelois, relégué en 5e division, a annoncé hier plus de 700 abonnés. Un chiffre qui fait rêver beaucoup de clubs.

Le président de NE Xamax 1912, Christian Binggeli, a le sourire en voyant le nombre d’abonnés.

Le président de NE Xamax 1912, Christian Binggeli, a le sourire en voyant le nombre d’abonnés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ténacité paie. Depuis des semaines, la nouvelle équipe dirigeante de NE Xamax 1912 n’a cessé d’appeler les Neuchâtelois à la fidélité. A cinq jours du premier match à domicile (2e?ligue interrégionale) de l’équipe fanion, elle a annoncé avoir vendu 730 cartes d’abonné. En Suisse romande, seules les formations de Super League font mieux. Preuve que les Neuchâtelois, bien qu’échaudés par la faillite du club historique en janvier dernier, gardent l’espoir d’une renaissance.

Le président du club, Christian Binggeli, est évidemment heureux: «Nous espérions vendre 300 cartes. C’est plus du double. Cela démontre que les Neuchâtelois ont envie de revenir à la Maladière. Nous devons les choyer. Car, après avoir été exclus du stade par Chagaev, ils ont besoin de se sentir intégrés dans l’équipe.» De plus, cet intérêt le conforte dans la volonté de travailler local: «De tout l’effectif, seuls deux joueurs, Michaël Rodriguez et Yohan Viola, n’ont jamais passé par la filière de formation neuchâteloise.» Reste maintenant à concrétiser par une promotion directe, ce qui ne sera pas chose aisée, comme le montre le match nul concédé à Laufon lors de la première journée. Car NE Xamax et ses 600?000?francs de budget sont attendus au contour.

Jeu égal avec le FC Bienne

Dans ce classement informel des abonnés, si NE Xamax 1912 fait plus que jeu égal avec le FC Bienne (CL, 600 abonnés), c’est avant tout parce que le club seelandais a été contraint de s’expatrier à la Maladière pour la saison.

Derrière le quintette de tête, les clubs de la nouvelle 1re?ligue promotion semblent faire pâle figure. Cela s’explique par le fait que, aussi bien au Stade Nyonnais, à Etoile Carouge qu’à Fribourg, les dirigeants ne se focalisent pas forcément sur ce secteur de la billetterie, même si les campagnes sont toujours en cours. «Nos supporters sont fidèles, mais ils ne prennent pas d’abonnement. Comme il n’y a jamais d’attente aux caisses, ils considèrent que ce n’est pas nécessaire», explique Patrik Mathez, secrétaire général des SR Delémont. A Yverdon-Sport, on est un peu plus agressif, puisque le club vient de signer un partenariat avec la société Sport & Loisirs Management pour offrir des avantages à ses futurs fidèles. Objectif: doubler leur nombre à 300.

Bien que le chiffre des abonnés ne préjuge pas de l’assistance réelle, Pierre-Alain Brodard, président d’Etoile Carouge, regrette un peu la situation: «On s’en satisfait parce qu’on n’a pas le choix! Nous ne pouvons pas lutter contre la perte d’identification locale des supporters. Les gens préfèrent regarder les grands matches à la télévision.» Le phénomène n’est pas nouveau, mais il fait toujours souffrir.

Record à Tourbillon

Quant à l’attrait de la nouvelle 1re?ligue promotion, il reste à concrétiser. Tous les clubs romands de la catégorie annoncent des chiffres stables par rapport ceux enregistrer il y a un an dans leur catégorie précédente. «Peut-être que les gens attendent de voir», espère Christophe Fragnière, président du FC Fribourg, néo-promu en 1re?ligue promotion.

Un monde bien éloigné de ce que vivent le Servette FC (+20% à 3750) et, surtout, le FC Sion (+10% à 6000). Un début de championnat tonitruant, associé à l’effet Gattuso, permet en effet au club valaisan de battre tous les records. Pour le match de dimanche contre YB, la barre des 6000 abonnés devrait être dépassée. Une première.

Créé: 15.08.2012, 11h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.