Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:55

Football Xamax toujours au pied du barrage

Les Neuchâtelois ont manqué l’occasion de quitter la neuvième place en s’inclinant face à Zurich (1-2).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À un quart d’heure de la fin, Xamax n’était plus barragiste et la Maladière criait sa joie. 8744 spectateurs, jolie affluence, étaient venus encourager les deux équipes et les supporters neuchâtelois ont manifesté tout le bien qu’ils pensaient de la situation. Zurich, étourdi par un but magnifique signé par le duo Afimico Pululu-Kemal Ademi, était virtuellement neuvième à ce moment du match et Xamax était en train de faire un pas de plus vers son pari fou, celui de se sauver sans même passer par les barrages face au Lausanne-Sport ou Aarau.

Kevin Rüegg, joueur à suivre

Et puis, poussés par leur formidable Südkurve, sans aucun doute la meilleure horde de supporters en Suisse, les Zurichois ont renvoyé Xamax d’où il venait: sous la barre. La huitième place, totalement inconcevable à la pause hivernale pour les Neuchâtelois, est toujours envisageable, mais il est juste de dire que les Xamaxiens ont connu un coup d’arrêt hier soir. Eux, si solides depuis que Stéphane Henchoz est leur entraîneur, ont sombré en six minutes sur deux frappes de l’excellent Kevin Rüegg, un jeune homme que Vladimir Petkovic appellera sans doute très bientôt pour l’équipe nationale A. Privés de Raphaël Nuzzolo et d’Igor Djuric, les Neuchâtelois ont tenté de revenir face à leur kop, mais ils ont manqué de précision et de percussion dans le dernier geste.

Alors oui, Xamax peut avoir des regrets. Il doit en avoir, même, puisqu’il menait au score face à un adversaire direct et pouvait passer devant à trois journées de la fin. Voilà le FCZ désormais quatre points devant, ce qui est beaucoup, mais Saint-Gall ou Sion sera quoi qu’il arrive ce dimanche dans le viseur des Neuchâtelois… qui se déplaceront à Tourbillon mercredi pour un derby romand qui pourrait être celui de tous les dangers. Après ce match en Valais, Xamax recevra Lugano (qui affrontera Saint-Gall mercredi!) puis se rendra à Bâle. Un programme pas simple, qui démontre que ce championnat sera tendu jusqu’à la toute fin. L’année dernière, tout aurait été plié ce soir, que ce soit en Super League ou en Challenge League, et le seul suspense concernerait les places en Ligue Europa, une compétition que les deux tiers des clubs suisses snobent. Les barrages ont amené une immense part d’incertitude, qui perturbe les clubs de l’élite, mais plaît aux spectateurs.

Créé: 12.05.2019, 08h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.