Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 19:23

FOOTBALL Yaya Banana va signer à Sion

Le solide défenseur central de Sochaux, bientôt 22 ans et 192 cm sous la toise, renforcera le secteur défensif du club valaisan. La piste Malonga, elle, a du plomb dans l'aile.

Yaya Banana devrait bientôt imposer sa puissance musculaire sur les pelouses suisses.

Yaya Banana devrait bientôt imposer sa puissance musculaire sur les pelouses suisses. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mardi soir à Tourbillon, les connaisseurs ont peut-être reconnu dans les tribunes Emmanuel Desplats, directeur général de Sochaux, et Bernard Maraval, directeur sportif du même club. Simple intérêt pour la rencontre de Valais-Cup Sion - Marseille? Pas seulement.

Renseignements pris, il apparaît que le FC Sion est sur le point d'engager le Camerounais Yaya Banana, arrivé à Sochaux de l'Espérance Tunis en janvier 2012, pour un peu plus de 1,8 million de francs. A bientôt 22 ans (il les fêtera le 19 juillet prochain), celui qui compte 14 sélections avec le Cameroun M21 est doté d'un gabarit impressionnant: 192 cm pour 85 kg. Solide arrière central, il peut aussi évoluer en numéro 6. En une saison et demie, il a porté le maillot sochalien à 24 reprises.

Les deux parties sont sur le point - voire en train - de finaliser le transfert, qui s'effectuera sur la base d'un prêt avec option d'achat. Yaya Banana retrouvera à Sion quelques têtes connues: Ishmael Yartey, qu'il a côtoyé à Sochaux, mais aussi Yannick Ndjeng, avec qui il a joué à l'Espérance Tunis, sous les ordres (notamment) d'un certain... Michel Decastel.

Malonga trop gourmand

Par contre, la piste Chris Malonga semble avoir du plomb dans l'aile, tant pour le FC Sion que pour le FC Lausanne-Sport. Le joueur aurait des prétentions salariales trop élevées (plus d'un demi-million d'euros par année).

«On sait que l'AS Monaco essaye de trouver une solution pour Chris, mais à mon avis, il doit avoir d'autres envies que les propositions qui lui sont faites à ce jour, commente le président lausannois Alain Joseph. S'il devait s'annoncer à nous, notre job devra être de nous lever et de tout faire pour concrétiser son retour, mais j'ai peu d'espoir.»

Et Alain Joseph d'ajouter: «Mon interprétation, c'est que Malonga cherche un autre championnat que la Super League suisse. Vu de loin, j'imagine que si cela avait dû se faire avec Sion, l'affaire aurait déjà été conclue depuis longtemps.»

Mais, effectivement, cela traîne... (Le Matin)

Créé: 10.07.2013, 14h02