Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 19:38

France Zinedine Zidane: «La suite, on verra»

«Je ne sais pas ce que je vais faire», a avoué Zinédine Zidane lundi à propos de son avenir, en marge de l'inauguration d'un playground de son sponsor à Saint-Denis.

Zinedine Zidane.

Zinedine Zidane. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je suis au repos, bien au repos et je ne sais pas ce que je vais faire. Le plus important, c'est la décision que j'ai prise, la suite on verra», a précisé l'ancien entraîneur du Real Madrid, vainqueur des trois dernières éditions de la Ligue des Champions. Quant à la durée de son repos: «je ne sais pas», a-t-il ajouté.

A Saint-Denis, Zidane retrouvait Laurent Blanc, Youri Djorkaeff, Fabien Barthez, Christian Karembeu, Robert Pirès et quelques partenaires de France 98, rassemblés sous la pluie, à quelques centaines de mètres du Stade de France, et à la veille d'un match de gala entre les champions du monde 1998 et une sélection de joueurs internationaux, pour célébrer les vingt ans du titre.

Zinédine Zidane, désormais 45 ans, et qui avait inscrit un doublé en finale du Mondial 98 face au Brésil (3-0), a annoncé le 31 mai son départ surprise du Real Madrid. (si/nxp)

Créé: 11.06.2018, 21h36


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.