Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:00

Football Zuber fier de sa femme et de ses dessous

Mirjana Zuber, femme de l’international suisse de Hoffenheim, va essayer de lancer sa carrière en Allemagne, dans un show plutôt coquin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La jeune femme de 25 ans participera dès le 21 novembre prochain au show «Sylvies Dessous Models», diffusé sur la chaîne RTL en Allemagne. Il s’agit d’une émission présentée par une certaine Sylvie Meis, qui peut ainsi faire la promotion de sa collection de sous-vêtements.

Steven Zuber est fier que sa moitié tente ainsi sa chance: «Je sais qu’elle a une grosse personnalité. J’ai une énorme confiance en elle, a indiqué l’ailier de la Nati au journal BILD. Pas seulement dans un tel show, mais dans tous les autres domaines de la vie de tous les jours.» La jeune femme, ancien candidate à Miss Suisse, a aussi posé pour le magasin en ligne de la marque.

«Mirjana a plein de ressources et pas uniquement en tant que mannequin», a-t-il apprécié. Et qu’attend-il de son épouse pour ce concours qui rassemblera trente demoiselles? «On verra comment ça va se passer, mais quand on entre dans une compétition, c’est pour la gagner», a-t-il lâché en bon habitué des interviews d’après-match.

Voir cette publication sur Instagram

#jeanslover ????

Une publication partagée par Mirjana Mira Zuber (@mirjanazuber) le

Créé: 03.11.2018, 20h03

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.