Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:05

Football Zurich : le pire, et le moins pire tirage

Le FCZ de Ludovic Magnin devrait défier un grand en 16es de finale de la Ligue Europa. Tirage lundi.

Le FC Zurich sera fixé lundi sur son sort.

Le FC Zurich sera fixé lundi sur son sort. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le FC Zurich connaîtra lundi à 13h son adversaire en 16e de finale de la Ligue Europa (match aller le 14 février, retour une semaine plus tard). Versés dans le deuxième chapeau, les joueurs de Ludovic Magnin courent le risque de devoir se coltiner un grand d’Europe, mais il y a une petite chance, aussi, pour qu’ils héritent d’un tirage un peu moins risqué.


Les pires adversaires:

1. Naples Le deuxième de Serie A fait peur à toutes les équipes du deuxième chapeau. Soutenu par un public chaud bouillant, emmené par des attaquants de classe mondiale (Insigne, Mertens ou encore Hamsik) et dirigé par un entraîneur déjà richement décoré (Carlo Ancelotti), Naples peut rêver de soulever le trophée, le 29 mai prochain à Bakou, en Azerbaïdjan. «Je pense que nous pouvons aller loin», a d’ailleurs admis Ancelotti.

2. Chelsea Historiquement, les clubs suisses se sont toujours bien débrouillés en Angleterre. Mais Chelsea reste une formation composée de joueurs insaisissables, comme Ngolo Kante ou Eden Hazard. C’est à la fois beau à voir jouer et redoutablement efficace: invaincus en Ligue Europa, les Blues, quatrièmes de Premier League, restent sur une probante victoire face à Manchester City en championnat (2-0).

3. Arsenal L’autre club londonien qualifié pour les 16es de la Ligue Europa est peut-être moins fourni en individualités, il possède le même nombre de points que Chelsea en championnat. Surtout, Xhaka et Lichtsteiner ont un entraîneur qui sait gagner en Ligue Europa: Unai Emery a remporté trois fois le trophée consécutivement avec Séville (2014, 15 et 16).


Les moins pires:

1. Dynamo Kiev 2e de son championnat derrière le Shakhtar, le mythique Dynamo Kiev a terminé premier d’un groupe très abordable, dans lequel figurait Rennes, peu concerné par l’Europe en début de campagne, Astana et Jablonec. Le FCZ pourrait avoir une belle carte à jouer, à condition bien sûr de surveiller les individualités adverses comme Garmash, Tsygankov, Boyko ou Pivaric.

2. Genk Leader du championnat belge avec une seule défaite concédée en 18 rencontres, la formation de Philippe Clement tiendra-t-elle le rythme cette saison? Elle vient de donner des signes de faiblesse. Alors qu’elle était à la lutte avec Malmö et Besiktas pour se qualifier, elle n’a remporté qu’un seul de ses cinq derniers matches de Jupiler League. Il faudra voir si elle est capable de jouer sur les deux tableaux.

3. Villareal Tout dépendra, en fait, du visage que montreront les Espagnols dans cette compétition. Villareal est mal classé en Liga (17e avec seulement 3 victoires en 15 matches) et le championnat apparaît comme une priorité. Mais si l’équipe entraînée par Luis Garcia Plaza continue de briller sur la scène européenne (elle a terminée première de son groupe devant le Rapid, les Rangers et le Spartak Moscou), alors il vaudrait mieux éviter de croiser sa route.

Créé: 14.12.2018, 17h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.