Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:53

Football Coupe de Suisse: Zurich s'offre la finale dans les arrêts de jeu

En se qualifiant pour la finale de la Coupe de Suisse après sa victoire contre Grasshoper, le FCZ nous offre une affiche inédite.

Le FCZ s'est qualifié dans les arrêts de jeu grâce à un tir de Brunner. (Mercredi 28 février 2018)

Le FCZ s'est qualifié dans les arrêts de jeu grâce à un tir de Brunner. (Mercredi 28 février 2018)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La finale de la Coupe de Suisse le 27 mai sera inédite. Elle opposera les Young Boys au FC Zurich dans un stade qui reste à déterminer.

Au Letzigrund, le FCZ s'est qualifié dans les arrêts de jeu face à son rival local Grasshopper (2-1) au terme du 269e derby de la Limmat. Un tir surpuissant de Brunner, sur un renvoi de Bergström, a expédié l'équipe de Ludovic Magnin en finale à la 92e.

Ce sera la 11e finale de l'histoire pour le club du président Canepa. Le FC Zurich a remporté le trophée à neuf reprises, la dernière fois en 2016 alors qu'il venait d'être relégué en Challenge League.

Erreur de Brecher

C'est pourtant GC qui avait pris le meilleur départ mercredi soir. Une audacieuse reprise de volée de Lavanchy avait donné l'avantage aux Sauterelles, avec l'aide involontaire du gardien Brecher (11e), préféré à Vanins depuis le changement d'entraîneur. Ce but qu'il aurait dû éviter va peut-être inciter Magnin à revoir la hiérarchie de des gardiens.

Mais le FC Zurich avait le bonheur de répliquer une dizaine de minutes plus tard. Rüegg, après un relais avec Dwamena (lequel a été averti plus tard et sera suspendu pour la finale), parvenait à égaliser.

Qualification méritée

En deuxième mi-temps, les rares occasions ont été pour le FCZ, plus entreprenant que son adversaire trop attentiste. Alors que le spectre des prolongations se profilait de plus en plus nettement, Brunner a donné une qualification méritée à son équipe.

Ce derby entre les frères ennemis des bords de la Limmat n'a pas atteint des sommets, en raison d'un trop grand nombre d'approximations et de mauvais choix des deux côtés. La volonté n'a certes pas manqué, mais les actions susceptibles de réchauffer les courageux spectateurs ont été bien rares. (si/nxp)

Créé: 28.02.2018, 23h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.