Dimanche 17 novembre 2019 | Dernière mise à jour 12:52

Hockey sur glace 0-7, c’est la tournée!

Lugano s’est relancé dans la course aux play-off en mettant une baffe à un Lausanne pas franchement concerné.

Lausanne a quitté Malley 2.0 la tête basse.

Lausanne a quitté Malley 2.0 la tête basse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Lausannois ont de la chance de ne pas jouer au baby-foot. Battus 0-7, ils auraient dû payer la tournée à leurs adversaires. De là à dire que la défense vaudoise était aussi mobile que des joueurs de «foot-foot», il n’y a qu’un pas que l’on ne franchira tout de même pas. Mais il n’en aurait pas fallu beaucoup. A voir Grégory Hofmann et ses coéquipiers se joueur des Vaudois tout au long des 60 minutes, la comparaison n’aurait finalement rien eu de bien excessif. Et Lugano n’a même pas eu besoin de mouliner pour l’emporter tant l’adversité était timorée.

Il fallait certes que cela arrive un jour ou l’autre, surtout après six victoires consécutives. Mais la défaite subie par Lausanne contre Lugano a de quoi faire mal par l’ampleur du score et, surtout, par la manière dont les hommes de Greg Ireland ont roulé sur le LHC. Une statistique résume à merveille la différence d’écart entre les deux équipes. Après 30 minutes de jeu, les joueurs locaux n’avaient tiré que quatre fois en direction d’un Elvis Merzlikins qui a dû surtout lutter contre le froid.

Pas tout brûler

Ne faisons tout de même pas l’erreur de brûler ce qui a été (justement) porté aux nues ces dernières semaines. Mais il est vrai que les joueurs de Ville Peltonen ont eu droit à une belle leçon de jeu, de réalisme et de défense lors de ce duel de la 45e journée. A la décharge du LHC, on notera que l’absence de Petteri Lindbohm et le retour devant le filet d’un Luca Boltshauser hors de rythme n’a pas franchement aidé. Surtout lorsque le premier but adverse est tombé après moins de deux minutes de jeu.

Au-delà de cette rencontre finalement peu impactante pour le LHC, ce succès luganais vient totalement relancer l’équipe de Greg Ireland dans la course aux play-off. Au grand dam de FR Gottéron et GE Servette (et dans une moindre mesure Bienne), d’ailleurs. Au repos hier soir, les autres Romands n’ont pu que constater le retour en forme des Tessinois. Déjà vainqueur dans la douleur contre les Grenat dimanche (4-3 tab), Lugano repasse ainsi au-dessus de la barre et passe même à la septième place. Autant dire que Dragons et Aigles n’ont plus franchement le droit à l’erreur.

En se faisant étaler à domicile, les Lausannois ont finalement plus fait de mal aux autres Romands qu’à eux-même. Surtout qu’ils n’ont pas dû payer la tournée malgré ce 0-7 concédé.

Créé: 19.02.2019, 22h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.