Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:04

Ce que j’attends de cette saison

A quelques heures du début de saison, nos spécialistes hockey ont «faim de glace». Ils vous livrent leurs attentes sur la version 2019-2020 du championnat de National League.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


Grégory Beaud, journaliste

«Une évolution nécessaire»

ENFIN! Durant l'inter-saison, les dirigeants de clubs ont décidé de ne pas s'entêter et ont accepté l'installation de caméras au dessus des buts. Il était temps! Pour rompre gentiment (mais sûrement) avec l'image «pain-fromage» qui lui colle aux lames, le hockey sur glace suisse ne pouvait pas se permettre de vivre sans cette évolution nécessaire. Il n'était tout simplement plus tolérable d'envoyer les pauvres arbitres au casse-pipe regarder des images dignes d'un Nokia 3310 au début du millénaire. Dans un monde où Mr et Mme tout le monde peuvent posséder une télévision dernier cri, voir les directeurs de jeu plisser les yeux pour tenter de faire la différence entre Leonardo Genoni et un puck était nocif.

Obligatoires à compter de la saison prochaine, les caméras sont déjà installées dans bon nombre de patinoires et leur mise en fonction va intervenir en cours de saison. Est-ce que cela réduira tous les problèmes? Evidemment que non. Mais comme on l'a vu la saison dernière, une qualification pour les play-off peut se jouer à un point gagné ou perdu. Une scène comme lors du Lugano - GE Servette du dernier exercice (le sauvetage de Grégory Hofmann sur la ligne) aurait pu avoir de sacrées conséquences. Avec la technologie existante, elle n'aurait jamais dû provoquer un tel tumulte. En franchissant le pas, les clubs ont offert un peu de sérénité aux arbitres.

Est-ce que ces seules caméras vont tout changer et réduire les erreurs à zéro? Evidemment que non. Mais cela permettra d'y voir largement plus clair en de nombreux cas. Cela permettra également de réduire certaines théories du complot accusant le quatuor arbitral d'être tantôt pro ou tantôt anti une ou l'autre équipe. Et rien que pour cela, on peut vous remercier les dirigeants de club.

J'attends donc de voir les arbitres aidés dans leur processus décisionnel. Et je vous souhaite une bonne saison à tous.


Cyrill Pasche, journaliste

«Un championnat imprévisible»

Etablir la traditionnelle liste de pronostics d’avant-saison n’avait encore jamais été aussi compliqué! Un véritable casse-tête, à vrai dire. Zoug devant, Rapperswil derrière. Facile. Mais le reste? A quelques exceptions près, autant jouer à pile ou face! C’est plutôt bon signe, et démontre que la saison qui va débuter vendredi soir sera imprévisible et déroutante.

Le suspense est ce qui avait déjà fait toute la force et l'attractivité de la précédente campagne (même si Berne, encore lui, a gagné à la fin).

Celle-ci risque bien d’être encore plus folle. La preuve que la parité tant vantée par les dirigeants des clubs au cours des dernières années est enfin en passe de se concrétiser. Grâce aux nouvelles patinoires qui ont fleuri ces dernières années (Zoug, Bienne) ou vont être terminées d’ici peu (Lausanne, Fribourg), d’autres organisations ont les moyens d’émerger sur le devant de la scène.

La question, désormais, est de savoir quel club autre que Berne, Zurich, Lugano ou Davos inscrira en premier et pour la première fois depuis l’an 2000 son nom au palmarès des champions de Suisse et si, surtout, cette redistribution des cartes aura déjà lieu au printemps prochain.

Espérons que l’épilogue des play-off, pour une fois, sera aussi imprévisible que l’issue des 50 rondes de la saison régulière.

Créé: 13.09.2019, 18h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.