Vendredi 25 mai 2018 | Dernière mise à jour 08:35

Hockey sur glace Fribourg Gottéron découpe Zoug

Fribourg Gottéron a écrasé 6-0 Zoug en Championnat de National League. Bienne a réussi un nouvel exploit 4-3 contre le leader Berne tandis que Genève-Servette a été fessé 1-7 à Lugano.

Image du match de ce 13 janvier 2018.

Image du match de ce 13 janvier 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fribourg Gottéron était l'équipe qui avait le moins joué avant cette soirée. Les joueurs de l'entraîneur Mark French ont su utiliser à bon escient leur premier joker. Face à Zoug, les Fribourgeois ont aligné leur troisième succès consécutif qui leur permet de mettre Langnau et Lausanne à 5 et 7 points.

Cette victoire fut longue à se dessiner en partie par la faute de Tobias Stephan, qui a longtemps retardé l'échéance. C'est finalement Yannick Rathgeb qui a trouvé la brèche en supériorité numérique d'un tir du poignet (35e). Puis Cervenka a doublé la mise avant la fin de la deuxième période. Ensuite ce fut la curée pour Stephan. Andreï Bykov s'est régalé avec un but et trois assists. Une victoire ce dimanche en déplacement chez la lanterne rouge et cela commencerait vraiment à sentir les play-off pour les coéquipiers de Barry Brust, qui a fêté son deuxième blanchissage de la saison.

Irréductibles Biennois ! Les Seelandais ont remporté leur septième succès au cours des neuf derniers matches, ceux dirigés par Antti Törmänen. Le technicien finlandais a dû apprécier de battre son ancien club qui l'avait éjecté avec toute la dureté du monde du hockey.

Menés 2-0, les coéquipiers de Hiller ont connu une fulgurance avec quatre buts consécutif en deuxième période en 5'01''. Fuchs, Rajala, Forster et Pouliot ont mis à mal la défense de la capitale déja malmenée la veille par les Zurich Lions. Avec 66 points, les Biennois n'auraient plus besoin théoriquement que de 2 points en 10 matches pour se qualifier pour les play-off (jamais une équipe avec 71 points n'a manqué les play-off depuis qu'on joue 50 matches).

Genève-Servette explose

Genève-Servette avait laissé beaucoup de force et d'émotions lors de sa victoire de la veille contre Davos (6-5 ap). Ajoutez-y un déplacement de six heures en bus le matin du match et on comprend mieux leur manque de tranchant face à des Luganais en réhabilitation après leur déconvenue à Langnau (0-4). Pour ce deuxième match du week-end, Craig Woodcroft avait titularisé Giovannini dans les buts. L'ancien portier de Bordeaux n'a pas connu une bonne soirée cette fois-ci. Les Genevois se sont resaisis au troisième tiers-temps pour ne pas battre le record de leur plus grande défaite (2-10 à Rapperswil-Jona).

Davos a concédé un surprenant revers 2-6 à domicile contre Kloten. Les Grisons ont craqué en encaissant trois buts en première période en 57'' alors qu'ils menaient 1-0. Les Zurichois ont réussi l'exploit d'inscrire un quadruplé en 2'05''. Ils prennent la 10e place du classement de tous les temps de l'équipe la plus rapide pour marquer quatre buts. Le record est détenu par Lugano en 1'24'' contre Davos en 1985.

Les Zurich Lions sont bien déconcertants. Auteurs d'un exploit à Berne vendredi (4-2), ils ont perdu deux points sur leur glace face à Ambri-Piotta (2-3 ap). Un but du défenseur néo-international Michael Fora a donné la victoire aux Léventins après 1'22'' de temps supplémentaire. (si/nxp)

Créé: 13.01.2018, 22h24

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.