Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:00

Hockey sur glace Genève-Servette a réussi une belle rentrée

En déplacement dans l'Emmental vendredi, les hommes de Patrick Emond ont démontré qu'ils n'étaient en tout cas pas à la ramasse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avons-nous bien travaillé? Serons-nous vraiment à la hauteur? Vais-je m’accorder avec mes nouveaux camarades? Et comment sera le «prof»? Le jour de la rentrée, surtout lorsque l’on franchit un nouveau niveau, a toujours une saveur particulière, avec un cœur qui bat plus vite que d’habitude. C’était aussi le cas des hockeyeurs ce vendredi soir dans les patinoires helvétiques.

Il y avait surtout beaucoup d’excitation du côté de Langnau, à l’Illfis, où la «classe biberon» des Vernets était très attendue, notamment son «coach», Patrick Emond, qui passait son examen de passage devant ses dirigeants, ses supporters et tous ces gens sceptiques qui ne le connaissaient pas avant qu’il ne remplace Chris McSorley. Le moins que l’on puissse dire est que le Québécois n’a pas déçu dans l’Emmental. Comme s’il s’occupait de ses juniors qu’il avait emmenés deux fois au titre national, la transition s’est faite pour lui en douceur, sans qu’il ait trop de papillons dans le ventre.

En six semaines, le technicien avait bien préparé sa troupe qui a su répondre présent sur la glace de Langnau. «Ça joue enfin au hockey, avec des passes!» s’est enthousiasmé ce supporter grenat dans les tribunes, qui a pu apprécier les sorties de zone propres et simples des Aigles, qui ne se sont jamais affolés. A croire qu’ils évoluaient ensemble depuis toujours.

On a bien aimé, d’ailleurs, le box-play des Genevois qui a notamment tenu le choc en début de match lorsque les boys d'Ehlers ont bénéficié d’une pénalité de cinq minutes à la suite d’une charge brutale de Noah Rod. Une situation spéciale qui aurait pu coûter «bonbon» aux visiteurs si Robert Mayer n’avait pas sorti le grand jeu. Le gardien des Vernets est conscient cette saison qu’une place en play-off passera par de grandes performances de sa part et qu’il compte aussi sur Gauthier Descloux pour le pouser, comme l’an passé, à se surpasser.

On a été «scotché» ensuite par le culot de ce Deniss Smirnovs qui disputait ce vendredi 13 son premier match avec des adultes. Le jeune Letton (20 ans), considéré comme joueur suisse depuis cette saison, a de l’or dans ses mains. Mais également un gros cœur qu’il a posé sur la glace, en plongeant des deux côtés du rink sur des pucks. Comme si sa vie en dépendait. C'est sa mentalité. Est-ce lui ou Eric Fehr qui a inscrit la deuxième réussite genevoise? Les deux ont touché le palais en même temps. Le but a été finalement accordé au Canadien, mais ce gamin en or en marquera d’autres, il est si doué. Comme Guillaume Maillard, d’ailleurs, lui aussi 20 ans, aligné dans la seconde ligne, qui a les moyens de faire oublier Kevin Romy.

Si on ajoute Roger Karrer (22 ans), Simon Le Coultre (20) et Marco Miranda (21) qui ont bien travaillé à l’Illfis, Enzo Guebey, Sandis Smons et Arnaud Riat, tous 20 ans, partis acquérir des minutes de jeu à Sierre, l’avenir est plutôt rose du côté de Genève-Servette. Bien entourés par le reste de l’équipe, par Henrik Tömmernes, Jonathan Mercier, Floran Douay, Timothy Kast et Noah Rod, le capitaine, les Aigles peuvent poursuivre leur saison avec beaucoup de sérénité. A commencer par ce samedi soir aux Vernets contre Bienne où Pat Emond et sa classe vont passer un nouvel examen de passage, devant leur public cette fois-ci.

Créé: 14.09.2019, 09h31

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.