Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 04:06

Hockey sur glace Le Canada rejoint la Finlande

Le Canada a facilement disposé de la République tchèque (5-1) en demi-finale et défiera la Finlande en finale dimanche (20h15).

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La formation à la feuille d’érable a beau être la plus jeune du tournoi (24 ans de moyenne d’âge), elle sait répondre présent lorsqu’on l’attend. Deux jours après avoir brisé le cœur de la Suisse en quart de finale, la formation d’Alain Vigneault s’est débarrassée de son homologue tchèque avec autorité. Mark Stone, qui avait marqué le but de la victoire jeudi contre la formation de Patrick Fischer, a récidivé contre la Tchéquie en ouvrant le score dès la 6e minute déjà.

Malgré une ossature inexpérimentée, les Nord-Américains ont ensuite su capitaliser sur les moment-clés. Un exemple? Le 2-0 de Darnell Nurse qui a mis un terme aux espoirs adverses est tombé après… dix secondes dans la deuxième période.

L’expérimenté Jakub Voracek et ses coéquipiers se sont ensuite heurtés à un fantastique Matt Murray. Le gardien des Pittsburgh Penguins a même réalisé des miracles alors que le score était de 3-0 après le but de Pierre-Luc Dubois. Ses parades ont mis un terme aux espoirs tchèques qui ont coulé lors de l’ultime période. Kyle Turris et Thomas Chabot ont enfoncé le clou en fin de match.

Après un hiatus d’une année en 2018, les Canadiens retrouveront donc la finale mondiale pour la quatrième fois en cinq ans. Face à la Finlande, cette finale sera la revanche de celle de 2016, date du dernier titre du Canada.

La Finlande surprend la Russie

Depuis le début du tournoi, la Sbornaja n’avait pas eu la moindre opposition à se mettre sous la dent. Après avoir gagné toutes ses rencontres du tour préliminaire, la Russie a trébuché face à la Finlande. Cette défaite est surprenante à plus d’un titre puisque les Russes se sont présentés en Slovaquie avec une équipe fantastique avec notamment les superstars Alexander Ovechkin, Nikita Kucherov, Nikita Gusev ou Evgeni Malkin. Entre autres.

L’inusable Marko Anttila, 33 ans, a ouvert la marque en fin de match (51e) sur un rebond mal maîtrisé par le gardien russe Andrei Vasilievski. Pendant ce temps, le portier nordique Kevin Lankinen se chargeait de dégoûter les Russes les uns après les autres en enchaînant les parades jusqu’à la sirène finale. Et dire que ce dernier a navigué toute la saison entre la AHL et l’ECHL…

Cette élimination russe est d’autant plus étonnante qu’elle est intervenue contre une formation finlandaise «light». Si le sélectionneur Jukka Jalnoen dispose du petit prodige Kaapo Kakko (18 ans), il ne compte que deux joueurs de NHL dans son vestiaire. Et encore. Henri Jokiharju et Juho Lammikko ne sont pas des joueurs établis en Amérique du Nord. La Finlande tentera donc de gagner son premier titre depuis 2011 avec une très grande majorité de joueurs évoluant en Europe. Parmi eux, trois «Suisses», puisque Toni Rajala (Bienne), Petteri Lindbohm (Lausanne) et Harri Pesonen (Langnau) font partie de la sélection. (nxp)

Créé: 25.05.2019, 21h33


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.