Jeudi 20 septembre 2018 | Dernière mise à jour 10:31

Hockey sur glace Un ex-gardien de NHL meurt noyé

Ray Emery, 35 ans, a perdu la vie alors qu'il se baignait à Hamilton. C'est le choc au Canada.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une terrible nouvelle nous est parvenue de l'Ontario, province canadienne où le hockey sur glace est roi. Selon les informations rapportées il y a quelques instants par le site Internet du Journal de Montréal, Ray Emery s'est noyé à proximité du port d'Hamilton, où le malheureux se baignait en compagnie d'amis. Les circonstances exactes de cette tragédie restent à élucider. Une enquête a été ouverte.

Ray Emery avait 35 ans. Réputé pour son caractère bien trempé sur la glace, celui que l'on surnommait ‹Razor› avait notamment porté les couleurs des Sénateurs d'Ottawa, des Flyers de Philadelphie, des Blackhawks de Chicago et des Ducks d'Anaheim. Près de 300 titularisations en NHL, au total.

Il avait disputé son dernier match dans la ligue professionnelle nord-américaine lors de la saison 2014-2015 avec les Flyers. Mais ses heures de gloire, Ray Emery les avait surtout connues lors du championnat 2006-2007 avec les Sénateurs d'Ottawa, finalistes de la Coupe Stanley (défaite en cinq matches face aux Ducks d'Anaheim).

Inutile de préciser que sa disparition prématurée a plongé l'ensemble du pays à la feuille d'érable dans une profonde tristesse. (nxp)

Créé: 15.07.2018, 22h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.