Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:00

Hockey sur glace Zoug va-t-il justifier les espoirs placés en lui?

Onzième et avant-dernier épisode de notre tour d’horizon des 12 clubs de National League avec le grand favoris zougois. On cherche encore les points faibles dans cette équipe.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

N’importe quelle équipe perdant Tobias Stephan, Garrett Roe et Reto Suri pourrait parler de mercato compliqué. Mais pas Zoug. Lorsque les trois éléments sont remplacés par Leonardo Genoni, Jan Kovar et Grégory Hofmann, on est même en droit de parler d’amélioration qualitative drastique. Finalistes malheureux la saison dernière, les joueurs de Dan Tangnes font figure d’épouvantail dans ce championnat de National League. Sevrée de titre depuis 1998, l’armada zougoise se voit bien triompher cette saison pour prouver que le projet mis en place il y a quelques années était le bon. Le EVZ s’est en tout cas donné les moyens de ses ambitions. Jugez plutôt.

Gardiens

A 32 ans, Leonardo Genoni est en pleine possession de ses moyens. Après avoir remporté deux titres en trois ans avec Berne, le Zurichois a signé un contrat jusqu’en 2024 avec Zoug. Et il compte bien y apporter son expérience des grands rendez-vous. Son prédécesseur, Tobias Stephan, n’était pas vraiment réputé pour ses performances en play-off. «Leo», lui, en a fait sa spécialité. Lors de ses trois saisons avec les Ours, il a à chaque fois été meilleur en séries éliminatoires que durant la saison régulière. La marque des grands gardiens. Lors du dernier exercice, il a terminé les play-off avec une moyenne de buts encaissés de 1,66 par match pour un pourcentage d’arrêts incroyable de 94,6%. Un roc!

Défense

Contrairement à d’autres prétendants au titre, Zoug n’a pas besoin d’enrôler un arrière étranger. Mais cela n’affecte en rien la qualité de son arrière-garde. Raphael Diaz, Santeri Alatalo, Domink Schlumpf ou Jesse Zgraggen et Miro Zryd sont des défenseurs fiables. Thomas Thiry et Livio Stalder poursuivent une progression linéaire tandis que Johann Morant est toujours là pour faire régner l’ordre. Ce n’est pas non plus au niveau de la défense qu’il va falloir chercher les problèmes à Zoug. Pas plus au niveau du jeu de puissance puisque Diaz ou Alatalo sont d’habiles joueurs dans cet exercice. Attaque

Cinq bons étrangers plus des internationaux (Hofmann, Martschini) et quelques bons joueurs de complément (Albrecht, Senteler, Bachofner ou Simion). Faire la liste des atouts offensifs revient presqu’à faire copier/coller le contingent du EVZ. Au moment d’engager son cinquième joueur importé, Reto Kläy a mis sous contrat… Oscar Lindberg. Le Suédois de 27 ans est un double champion du monde qui débarque en provenance de NHL où il avait un vrai rôle comme centre défensif malgré de belles aptitudes offensives. Bref, le rêve de tout coach. Non, vraiment, Zoug n’a aucune faiblesse. Reste à savoir si tout ce petit monde saura tirer à la même corde. C’est parfois là le seul danger qui guette une équipe aussi complète et talentueuse. Et encore, il s’agit là de chercher la petite bête.

Le mercato en un clin d’œil

Arrivées: Leonardo Genoni (gardien, Berne). Grégory Hofmann (attaquant, Lugano). Jerome Bachofner (attaquant, Zurich). Erik Thorell (attaquant, HIFK). Jan Kovar (attaquant, Plzen). Oscar Lindberg (attaquant, Ottawa/NHL). Départs: Tobias Stephan (gardien, Lausanne). Reto Suri (attaquant, Lugano). Dominic Lammer (attaquant, Lugano). Sandro Aeschlimann (gardien, Davos). Dennis Everberg (attaquant, Rögle). Garrett Roe (attaquant, Zurich). Brian Flynn (attaquant, Ambri).Tobias Fohrler (défenseur, Ambri). Victor Oejdemark (défenseur, Lausanne).

Le joueur à suivre: Grégory Hofmann

Lors des trois dernières saisons avec Lugano, Grégory Hofmann a respectivement inscrit 28, 39 et 51 points en marquant 12, 22 et 30 buts. Une progression ahurissante pour le Romand de 26 ans qui a quitté le Tessin pour rejoindre la Suisse centrale jusqu’en 2023. Sous ses nouvelles couleurs, il sera particulièrement attendu au sein d’une brigade offensive au talent démesuré. Surtout qu’il devrait être associé à Jan Kovar dont les qualités devant le but adverse ne sont plus à démonter après plusieurs saisons phénoménales en KHL. Show time à la Bossard Arena!

Pronostic

Rares seront les pronostiqueurs à ne pas mettre Zoug premier. Et c’est difficile de faire autrement tant l’équipe bâtie par Reto Kläy est homogène du gardien à l’attaque en passant par une défense très solide. Zoug sera l’équipe à battre à partir de vendredi. Et il faudra se lever de bonne heure pour y parvenir, d’ailleurs.

Créé: 12.09.2019, 21h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.