Dimanche 23 septembre 2018 | Dernière mise à jour 19:16

Hockey sur glace Berne étrille Zoug et se rapproche du titre

L'équipe zougoise, revenue de 0-2 à 2-2 dans la série, allait-elle continuer sur sa lancée? Berne en a décidé autrement. Score: 6-1.

Le Bernois Ryan Lasch (devant le portier zougois Tobias Stephan) jubile sur le 4-0.

Le Bernois Ryan Lasch (devant le portier zougois Tobias Stephan) jubile sur le 4-0. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Berne perdre trois matches de suite? Pas cette saison. Alors en finale des play-off, impossible. Du coup les Ours ont retrouvé ce qui avait marché lors du premier match et Zoug a été débordé de toutes parts. Kari Jalonen est un mécanicien de précision. Le Finlandais a sorti sa clef à molette et resserré les vis du cadre de son équipe. Berne se targuait de ne pas déroger à son système même en cas de coup dur et les Ours ont joint l'acte à la parole. Dès les premières minutes de jeu, le champion a marqué son territoire avec une autorité rare. A la 2e minute, c'est Ebbett qui a ouvert le score en supériorité numérique. Le rouleau compresseur bernois a frappé à la 7e (Bodenmann) et à la 11e (Müller) devant des Zougois redevenus simples spectateurs comme lors du premier affrontement qui avait vu les Bernois ridiculiser leur adversaire 5-0.

Solides dans tous les compartiments de jeu, les Bernois ont donné la leçon à des Zougois passifs et lessivés. Et le club de la capitale a pu à nouveau compter sur un avantage numérique performant (3 buts) et une première ligne intenable. Thomas Rüfenacht a joué les pestes à la perfection en se payant le luxe de marquer et de délivrer deux passes décisives fois. Même bilan pour le top scorer Mark Arcobello. Le seul souci côté bernois concerne la potentielle blessure d'Eric Blum. Le défenseur international a rejoint le vestiaire à la 29e et n'est plus réapparu sur la glace. Le Zougois Nolan Diem a connu pareille mésaventure quelques minutes plus tard.

La série se jouera peut-être lundi soir à Zoug pour un acte VI agendé à 20h15 (!). Le momentum est clairement repassé dans le camp bernois et les Zougois semblent plus fatigués que les Bernois. Les étrangers n'y arrivent pas dans le camp des hommes de Harold Kreis qui a ménagé Martschini et Suri au cours d'une troisième période de remplissage. Il faudra aussi espérer que les Zougois gomment leurs erreurs disciplinaires, car les nombreuses punitions n'ont pas aidé leur cause.

Berne - Zoug 6-1 (3-0 2-1 1-0)

17'031 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Stricker/Vinnerborg, Borga/Kaderli.

Buts: 2e Ebbett (Rüfenacht/à 5 contre 4) 1-0. 7e Bodenmann (Blum, Ebbett) 2-0. 11e Müller (Gagnon, Krueger) 3-0. Rüfenacht (Arcobello/à 5 contre 4) 4-0. 35e Lammer 4-1. 36e Arcobello (Rüfenacht) 5-1. 45e Untersander (Arcobello, Ebbett/à 5 contre 4) 6-1.

Berne: Genoni; Jobin, Krueger; Untersander, Blum; Andersson, Gerber; Kamerzin; Hischier, Plüss, Scherwey; Lasch, Ebbett, Bodenmann; Rüfenacht, Arcobello, Moser; Berger, Gagnon, Müller; Randegger.

Zoug: Stephan; Helbling, Grossmann; Diaz, Morant; Schlumpf, Alatalo; Erni; Klingberg, Immonen, Senteler; Martschini, Holden, Suri; Zangger, McIntyre, Lammer; Peter, Diem, Schnyder; Fohrler.

Notes: Berne sans Noreau, Garnett, Reichert, Kreis ni Thibaudeau (surnuméraires); Zoug sans Iärvinen, Lüthi ni Markkanen (surnuméraires). Blum (29e) et Diem (32e) sortent sur blessure. Temps mort de Zoug (11e).

Pénalités: 2 x 2' contre Berne; 8 x 2' contre Zoug. (ATS/Le Matin)

Créé: 15.04.2017, 20h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.