Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 19:55

Hockey sur glace L'Aigle s'offre le champion

GE Servette a confirmé son étonnant début de saison en venant à bout de Berne aux Vernets.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après les Zurich Lions mardi, c’était au tour de Berne, le champion de Suisse en titre, de faire connaissance, ce samedi aux Vernets, avec ces Aigles qui ne finissent pas de prendre de la hauteur en ce début de saison.

Les Genevois étaient pourtant privés de Henrik Tömmernes, leur ministre de la Défense, sérieusement blessé la veille à Ambri, mais peu importe, Jeremy Wick, l’attaquant, a reculé pour aider l’équipe. Actuellement, avec cette solidarité, deux gardiens au top, des étrangers en feu et des jeunes sans complexes, ces Grenat, en pleine réussite, patinent sur un nuage. Les Ours n’y ont vu, par moments, que du jeu, avant de revenir sur la fin, mais il était trop tard.

Il est vrai que la vérité du mois de février ne sera pas forcément celle de septembre et que c’est à la fin du bal qu’on paie l’orchestre. Mais force est de constater que ce GE Servette-là, que tout le monde ou presque voyait se battre dans les profondeurs du classement, est la belle surprise de ce championnat, comptabilisant des points précieux qui ne seront plus à prendre plus tard.

De quoi répondre à tous ceux, nombreux, qui se moquaient de la nouvelle politique du club genevois. Avec notamment l’arrivée à la bande d’un entraîneur novice pour remplacer Chris McSorley, ce monument. Un polémiste alémanique a même comparé le charisme de Pat Emond au chat de l’Ontarien! Il ne connaissait pas encore ce Québécois qui effectue le même travail avec les «grands» qu’avec cette relève qu’il avait emmenée deux fois au titre national.

Mardi à la Vaudoise aréna, pour le «grand soir», l’Aigle viendra défier Lausanne dans la peau du coleader!

Christian Maillard, Genève


GE SERVETTE - BERNE 4-2 (1-1 2-0 1-1)

Les Vernets. 5544 spectateurs.

Arbitres: MM. Salonen, Müller; Kaderli et Dreyfus.

Buts: 12e Ruefenacht (Arcobello, Moser) 0-1, 14e Simek (Berthon) 1-1, 23e Berthon (Miranda, Mercier) 2-1, 40e (39’14’’) Winnik (Smirnovs, Wingels) 3-1, 59e (58'53'') Moser (Arcobello/6 c 5) 3-2, 60e (59'47'') Richard (Winnik/cage vide/5 c 4) 4-2.

GE Servette: Mayer; Karrer, Maurer; Wick, Mercier; Jacquemet, Le Coultre; Guebey; Wingels, Smirnovs, Winnik; Rod, Fehr, Maillard; Douay, Richard, Miranda; Simek, Berthon, Bozon; Tanner. Coach: Emond.

Berne: Caminada; Untersander, Blum; Andersson, B. Gerber; Burren, Koivisto; Krueger, C. Gerber; Ruefenacht, Arcobello, Moser; Praplan, Mursak, Berger; Sciaroni, Ebbett, Pestoni; Grassi, Heim, J. Gerber. Coach: Jalonen.

Pénalités: 2 x 2’ contre GE Servette; 4 x 2’ contre Berne.

Notes: GE Servette sans Antonietti, Kast, Tömmernes, Völlmin, Fritsche (blessés), Charlin, Heinimann, A. Riat ni Smons (à Sierre). Berne sans Kämpf , Bieber (blessés) ni Scherwey. Temps-mort Berne (58’06’’), qui évolue sans son gardien depuis 57'34'' jusqu’à la fin.

Créé: 22.09.2019, 10h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.