Samedi 15 décembre 2018 | Dernière mise à jour 16:27

Hockey sur glace Alerte incendie pour Niederreiter

Les joueurs du Wild du Minnesota, dont l’ailier grison, se sont retrouvés pendant une heure sur un trottoir de Vancouver au milieu de la nuit.

Nino Niederreiter (à g.) et ses coéquipiers ont connu une nuit mouvementée à Vancouver.

Nino Niederreiter (à g.) et ses coéquipiers ont connu une nuit mouvementée à Vancouver. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nino Niederreiter et ses coéquipiers du Wild du Minnesota n’ont pas préparé dans les meilleures conditions leur match de NHL livré à Vancouver dans la nuit de mardi à mercredi.

Comme le font toutes les équipes de la Ligue lorsqu’elles disputent une partie à l’extérieur, le Wild s’était installé dans un hôtel de la métropole de Colombie-Britannique la veille de la rencontre. Alors qu’ils dormaient, les visiteurs venus du Saint-Paul ont été réveillés par un bruit assourdissant, comme le raconte «25stanley». L’alarme incendie s’était déclenchée. Ni une ni deux, les joueurs et plusieurs membres de l’encadrement ont évacué leur chambre, parcouru quinze étages à pied et se sont retrouvés sur le trottoir pendant une heure en attendant que l’alerte soit levée.

Un seul homme a refusé de se plier aux consignes de sécurité: l’entraîneur en chef, Bruce Boudreau. Questionné par le site «The Athletic» sur son refus d’obtempérer, il a répondu qu’il n’était tout simplement pas question pour lui de descendre 15 étages à pied.

Malgré cette avanie, le Wild a réussi à battre les Canucks quelques heures plus tard (3-2). (nxp)

Créé: 05.12.2018, 21h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.