Jeudi 12 décembre 2019 | Dernière mise à jour 13:40

Hockey sur glace Bienne a fait le nécessaire face à Zoug

En National League, les Seelandais ont facilement pris la mesure de Zoug (5-1).

Le Top Scorer biennois Rajala tente une incursion dans la défense zougoise.

Le Top Scorer biennois Rajala tente une incursion dans la défense zougoise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Entre une équipe qui y est déjà (en play-off) et une autre qui y est presque, la soirée a commencé sur un rythme hésitant. Hésitant, aussi, Hiller sur sa première intervention (4e); hésitant encore Suri, qui tombe en se retournant alors qu’il se retrouve seul devant le gardien biennois (8e). Il faudra que le sociétaire parfait du HC Bienne, son capitaine Tschantré, montre l’exemple et s’offre une première vraie occasion. Bienne, dès lors, va prendre d’assaut le camp adverse, obtient une première supériorité numérique dont Riat profite (renvoi de Stephan). Six minutes plus tard, les Seelandais doublent la mise, cette fois encore sur une hésitation du portier zougois, qui permet à Rajala de marquer le No 2.

Le break réussi

Bienne tient son os et quand Alatalo tombe tout seul à quelques mètres de son gardien, Earl ne se fait pas prier pour marquer le 3-0; c’est un premier break, confirmé sept minutes plus tard dans une ambiance que l’on devine aisément, puisqu’au terme d’une superbe contre-attaque, et alors que Tschantré est sur le banc des pénalités, Salmela, Künzle et Diem s’entendent comme larrons en foire pour assommer définitivement un adversaire zougois dans un mauvais soir. A moins que ce soit dans un soir d’attente avant les échéances à venir et qu’on sait décisives, les play-offs... Reste que l’équipe de Suisse centrale va enfin trouver la faille, Zehnder de derrière la cage adressant un caviar à Senteler. Cette fois, Hiller n’a rien pu faire, au contraire de son sauvetage extraordinaire de la 28e minute, lorsque Flynn s’était présenté tout seul devant lui.

Plus brouillon

Plus brouillon, mais pas moins intéressant, le troisième tiers a permis de voir qu’en plus de sa jouerie, le HC Bienne était aussi capable de se montrer présent physiquement, ce qui sera important dans les séries à venir. Et si les premières minutes furent parfois chaudes devant la cage d’Hiller, Bienne allait s’offrir un bol d’air supplémentaire grâce à Rajala, parfait dans son rôle de finisseur après le tiers violent de Maurer qui s’en était allé rebondir sur le bande du fond. La bande du son du kop biennois allait pouvoir laisser échapper quelques décibels de plus. La victoire était là. Avec les conséquences que l’on sait!

Bienne –Zoug 5-1 (2-0 2-1 1-0)

Tissot Arena. 5364 spectateurs. Arbitres: MM. Stricker, Urban, Progin et Duarte.

Buts: 11e Riat (Earl, Salmela/5 c 4) 1-0, 17e Rajala (Brunner) 2-0, 26e Earl 3-0, 33e Diem (Künzle, Salmela 4 c 5!) 4-0, 35e Senteler (Zehnder, Zgraggen) 4-1, 53e Rajala (Maurer) 5-1.

Bienne: Hiller; Sataric, Salmela; Moser, Maurer; Fey, Forster; Petschenig; Pedretti, Pouliot, Rajala; Riat, Diem, Künzle; Brunner, Fuchs, Earl; Schmutz, Neuenschwander, Lüthi; Tschantré. Entraîneur: Törmänen.

Zoug: Stephan; Morant, Diaz; Thiry, Alatalo; Schlumpf, Zgraggen; Stadler; Klingberg, Flynn, Everberg ; Martschini, McIntyre, Suri; Lammer, Albrecht, Simion; Zehnder, Senteler, Schnyder. Entraîneur: Tangnes.

Notes: Bienne sans Paupe, Kreis et Hügli (blessés); Zoug sans Volejnicek et Zryd (blessés).

Pénalités: 4 x 2’ contre Bienne, 3 x 2’ contre Zoug.

Créé: 26.02.2019, 22h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.