Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 08:34

Hockey sur glace «Coach ou directeur sportif? A un moment donné, il faut choisir»

Chritian Dubé sera encore à la bande de FR Gottéron ce week-end. Une solution amenée à durer? Pas selon le principal intéressé.

Christian Dubé a entraîné FR Gottéron durant un match.

Christian Dubé a entraîné FR Gottéron durant un match. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Christian Dubé a ressorti ses patins de l'armoire pour entraîner son équipe depuis le début de la semaine. Seule différence avec l'ancien chasseur de buts de Lugano, Berne ou FR Gottéron? Il n'arbore plus les fameux lacets jaunes qui ont fait sa notoriété. Pour le reste, les aptitudes avec le puck sont toujours bien présentes. A le voir évoluer naturellement dans un nouveau rôle, on en vient presque à se demander si le Canado-suisse ne voudrait pas prolonger un peu cette pige. Il ne ferme pas la porte de manière définitive, mais son idée est d'avoir un nouvel entraîneur à la barre dans un futur proche.

Christian Dubé, que peut-on mettre en place en si peu de temps?

On essaie de faire de petits ajustements. Nous souhaitons que notre équipe ait plus de créativité en phase offensive. Nous avons les joueurs capables d'évoluer dans un registre basé davantage sur la vitesse. Nous devons continuer de bien jouer en zone défensive, mais de nous montrer plus dangereux lorsque nous sommes en possession du puck. Tout ceci demande surtout un bonne planification et un travail efficace. Nous sommes bien conscients qu'il n'est pas possible de tout révolutionner en quatre jours. Mais ces petites modifications peuvent faire une vraie différence.

Comment se passe la répartition des tâches avec Pavel Rosa, votre assistant?

Il s'occupe des défenseurs et du power-play, tandis que je gère les attaquants et le box-play. Pour ce qui est de la stratégie, nous travaillons en commun et avons les mêmes idées. Durant le match, c'est plutôt moi qui gère le banc et les changements de lignes.

Et vous gérez tout ceci en cherchant un nouveau coach...

C'est une période très chargée et je ne compte pas mes heures. Mais là aussi, il faut que tout soit bien organisé. Actuellement, le focus de toute l'équipe est placé sur les deux matches du week-end face à Bienne et Lugano. De mon côté, j'ai reçu bien quelques dossiers de potentiels entraîneurs. Certains font beaucoup de sens. D'autres pas du tout. J'ai prévu d'aller plus en détail la semaine prochaine sur ce sujet. Disons que cela avance tranquillement.

Et si vous vous preniez au jeu jusqu'au terme de la saison?

Aujourd'hui, il est très dur d'occuper les deux postes simultanément. D'un point de vue du coach, il y a énormément de tâches. Effectuer un scouting de l'adversiare. Travailler à la vidéo sur sa propre équipe. Dans les années 80 ou 90, pourquoi pas. C'était très différent. A un moment donné il faut choisir l'un ou l'autre. Mais chaque chose en son temps.

Créé: 10.10.2019, 17h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.