Mardi 12 novembre 2019 | Dernière mise à jour 12:18

Hockey sur glace Cody Almond: «C'était sympa de revenir ici, mais...»

L'ancien joueur de Ge/Servette est revenu aux Vernets avec Lausanne et le tricot de top-scorer, mais surtout beaucoup d'émotions.

Cody Almond (casque jaune) a bataillé contre Ge/Servette et Arnaud Jacquemet vendredi soir.

Cody Almond (casque jaune) a bataillé contre Ge/Servette et Arnaud Jacquemet vendredi soir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand il est arrivé aux Vernets, il a hésité, mais finalement il n'a pas tourné à droite en entrant dans la patinoire. A Genève, le vestiaire réservé aux visiteurs est à gauche. Cody Almond a vécu un derby spécial vendredi soir face à ses anciens coéquipiers sur une glace où il avait souvent brillé. On ne gomme pas 213 matches et sept saisons en grenat d’un coup de patin.

C'est forcément avec la boule au ventre et beaucoup d'émotions que le néo-Lausannois a pénétré dans cette arène avec son casque jaune et sa tunique de top-scorer. «Au début, cela m'a fait bizarre de jouer contre Genève, c'est vrai: j'ai tellement de souvenirs ici... Mais après dès ma deuxième apparition sur la glace, le match pouvait commencer!»

Devant ce public qui l'avait tant aimé et qui ne l'a pas oublié, le Canado-Suisse de 30 ans a disputé un bon match, mais cela n'aura pas suffi face à des Aigles qui avaient une faim de Lions. «Ils ont travaillé plus dur que nous, le score ne ment pas», reconnaît celui qui était surnommé par les joueurs genevois le «Chinois». Un petit sourire en coin, Cody dit n'être pas surpris par cette jeune et joviale formation dirigée par Patrick Emond. «Les jeunes sont très motivés, il y a du style, constate celui qui porte toujours le No 89 à Lausanne. Ils ont été très forts tout le match et je ne serais pas étonné s’ils poursuivaient encore ainsi cette saison.»

Cody Almond, qui se plaît bien dans la peau d'un Lion, même s'il éprouve actuellement un peu de fatigue due au calendrier démentiel où les Vaudois enchaînent les rencontres sur un rythme effréné. «Malgré la défaite, c'était vraiment sympa de revenir ici, mais j'espère bien que la prochaine fois, je repartirai avec une victoire.»

Il sourit, Cody, qui a jeté un coup d’œil à droite, du côté des vestiaires genevois, pour saluer les copains, à commencer par ce Robert Mayer qu’il compte bien battre la prochaine fois. Le rendez-vous est pris: ce sera le 23 novembre à la Vaudoise aréna.

Christian Maillard, Genève

Créé: 19.10.2019, 16h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.