Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 07:56

Hockey sur glace Commentaire: Dubé est le plus qualifié pour tirer le meilleur du groupe

En conservant le poste d’entraîneur principal, Christian Dubé assume ses erreurs et ne laisse pas tomber ses joueurs. Ceux-ci lui sont désormais redevables.

Le courant passe entre l'équipe et Christian Dubé.

Le courant passe entre l'équipe et Christian Dubé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ça fonctionne un peu comme à l’usine: on peut bien vouloir la tête du chef en place, on ne sait jamais si cela ne sera pas pire, finalement, avec un éventuel successeur. Le maintien de Christian Dubé au poste d’entraîneur principal de FR Gottéron est un vote de confiance des joueurs à l’égard de leur patron. Le directeur sportif a remplacé Mark French, un coach devenu pénible à côtoyer au quotidien pour la majorité des Dragons, et les joueurs fribourgeois se sont vite rendu compte que le courant passait plutôt bien avec l’ancien buteur de LNA.

A vrai dire, le pire scénario qui aurait pu leur arriver aurait été de débarquer lundi matin à la patinoire et de découvrir que leur nouvel entraîneur principal est un certain… Sean Simpson. L’ancien sélectionneur de l’équipe de Suisse et ex-entraîneur des ZSC Lions et du EV Zoug notamment, s’est taillé au fil des années une réputation d’entraîneur lunatique, certes facile à vivre dans la victoire mais très vite insupportable dans la défaite. Autant dire que sa nomination n’aurait pas manqué de saper le moral d’un vestiaire fribourgeois plutôt délicat en la matière, comme le passé récent des Dragons est sans cesse venu nous le rappeler.

La voie choisie par Gottéron, même si elle ne suscite pas l’enthousiasme des fervents suiveurs du club, est terriblement intrigante. Un coach néophyte (Dubé) affublé de la casquette de directeur sportif, donc de patron, ainsi qu’un entraîneur dont les meilleures années sont derrière lui et désormais «relégué» dans un rôle de conseiller (Simpson), peuvent-ils vraiment cohabiter et surtout avoir du succès dans un environnement aussi explosif et émotif que celui de Gottéron?

Un joker sous la main

La réponse est oui. En retroussant ses manches et en s’exposant de la sorte, Dubé n’a pas laissé tomber ses joueurs (qu’il a tous choisis) et ceux-ci lui sont désormais redevables. Ne sous-estimons pas la force d’un groupe qui a décidé de défendre la cause d’un des siens ni la dynamique positive qui peut en découler. D’autre part, Sean Simpson est un homme suffisamment malin pour se rendre compte que sa cote en tant que coach est actuellement au plus bas et qu’il lui était difficile de revendiquer davantage à ce stade.

Avec Gottéron, l’ex sélectionneur de l’équipe de Suisse ne risque pas grand-chose puisque la responsabilité de l’équipe professionnelle repose entièrement sur les épaules de Christian Dubé. Il pourra habilement se mettre en vitrine, rappeler au championnat de Suisse qu’il existe après avoir sombré dans un relatif anonymat depuis son passage manqué au HC Kloten entre décembre 2014 et mai 2016.

Quant à Christian Dubé, nul doute qu’il aura aussi suffisamment de recul, si la situation l’exige, pour céder sa place à Sean Simpson en cours de route si les résultats ne devaient pas suivre dans la configuration actuelle. Mais pour l'instant et au vu des ressources humaines à disposition, le directeur sportif est sans aucun doute le plus à même de faire avancer ce groupe qu’il a lui-même bâti de A à Z.

Reste qu’à l’heure d’ouvrir un nouveau chapitre dans l’histoire du club, il n’y a qu’une seule certitude: il y a du boulot, énormément de boulot, avant de hisser cette équipe dans le Top 8.

Cyrill Pasche

Créé: 21.10.2019, 15h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.