Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 17:04

Hockey Ex-président du LHC, Bertrand Jayet est mort

Bertrand Jayet avait dirigé le LHC entre 1992 et 1997, année au cours de laquelle il avait présenté sa démission.

Bertrand Jayet est subitement décédé à 66 ans.

Bertrand Jayet est subitement décédé à 66 ans. Image: Image LHC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Lausanne HC est en deuil. Président du club lors de sa promotion en LNA en 1995, Bertrand Jayet est décédé le week-end dernier, apprend-on sur le site internet de la formation vaudoise de National League.

Bertrand Jayet avait dirigé le LHC entre 1992 et 1997, année au cours de laquelle il avait présenté sa démission. Cet épicurien, agent d'affaires devenu dramaturge et acteur, est décédé subitement à l'âge de 66 ans. Un hommage lui sera rendu lors d'un match de la prochaine saison.

«C'est une grande tristesse. J'étais à l'université avec lui», explique Patrick de Preux, l'actuel président du LHC, sur le site du club. «Bertrand était un homme positif, joyeux, talentueux et plein d'humour. Il s'est donné corps et âme pour le club.» (ats/nxp)

Créé: 12.06.2018, 09h26


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.