Jeudi 28 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:24

Hockey sur glace FR Gottéron, c’est du solide!

Les Fribourgeois ont rendu une copie proche de la perfection à Zoug pour une victoire particulièrement probante.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si Mark French et son assistant Dean Fedorchuk venaient à en avoir marre du hockey sur glace, ils pourraient sans autre se lancer dans le bétonnage: Béton F&F. Une chose est sûre, l’entreprise de démolition qu’ils mènent de main de maître depuis le début de saison est particulièrement bien rodée.

Mardi soir, FR Gottéron a une nouvelle fois livré un récital défensif comme il en a désormais l’habitude (une seule pénalité mineure!). Hormis une approximation coupable en début de match (6e, 1-0), les cinq joueurs sur la glace ont systématiquement asphyxié leurs opposants zougois. Une débauche d’énergie de tous les instants qui a permis aux Dragons de revenir patiemment dans le match.

21 shoots bloqués

Et c’est peut-être cet aspect qui est le plus réjouissant dans cette victoire. Jamais les Fribourgeois n’ont semblé quitter leur plan de match des yeux. Et surtout pas après cette ouverture du score adverse. Non, les Dragons ont continué de travailler dans les bandes et sont le plus fréquemment ressortis des duels avec la rondelle. Avec 21 tirs bloqués, les joueurs de Gottéron ont dégouté les Zougois lorsque ceux-ci se mettaient vaguement en position de shoot. Mention spéciale à Benjamin Chavaillaz et Nathan Marchon avec respectivement quatre et trois blocks. Ce dernier a d’ailleurs terminé la rencontre avec une grosse poche de glace sur le pied droit. Les trois points étaient à ce prix.

Et lors des rares occasions où les défenseurs se sont retrouvés pris de vitesse, Reto Berra a une nouvelle fois été immense. Déjà excellent samedi face à Berne avec un blanchissage, le gardien zurichois a arrêté 28 des 29 tirs qui lui ont été adressés. Plus que les arrêts, il dégage une impression de sérénité qui a le don de calmer tout le monde devant lui. Et comme s’il n’était pas suffisamment bon sur sa ligne, le dernier rempart agrémente son jeu de sorties à la crosse toujours bien senties. Un vrai plus pour cette équipe.

L’apport de Micflikier

Mais si le bétonnage en règle a fait merveille et fait passer une soirée compliquée aux Lino Martschini et autres Viktor Stalberg (un fantôme, hier soir!), ce serait une erreur de résumer cette victoire à une arrière-garde solide. En zone offensive, les quatre lignes ont proposé du jeu. Même le trio Lhotak-Schmutz-Vauclair à qui l’on demande surtout de contenir les meilleurs atouts adverses. Quel contraste avec le FR Gottéron de la saison dernière où seule la triplette de Roman Cervenka semblait en mesure de, parfois, marquer un but. C’est simple, les quatre lignes ont chacune été impliquées dans une réussite en Suisse centrale.

Pour que l’image puisse être à ce point complète, l’arrivée de Jacob Micflikier a son importance. Une importance peut-être même capitale. Le dernier arrivé a redynamisé la ligne de Matthias Rossi et Andrei Bykov. Depuis le début de saison, les deux hommes peinaient à trouver leur hockey et les multiples changements de partenaires n’avaient jamais permis de les remettre dans le droit chemin. Alors que les autres lignes trouvaient doucement leur carburation, ils restaient dans l’ombre. Avec l’ancien joueur du HC Bienne, FR Gottéron a peut-être déniché la dernière pièce qui manquait à son puzzle. En quatre matches à ses côtés, Andrei Bykov en est à quatre points (2 buts, 2 assists). Soit autant que lors des douze premiers matches de la saison.

Les Dragons sont rentrés de Zoug avec des certitudes plein la tête. Samedi, ils devront se méfier du périlleux déplacement de Rapperswil. Là-bas, FR Gottéron devra ne pas commettre l’erreur de vouloir attaquer avant de défendre. Ce serait aller à l’encontre de tous les principes de Mark French et de son assistant Dean Fedorchuk.

Créé: 30.10.2018, 23h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.