Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 16:57

Hockey sur glace FR Gottéron, ce casse-tête défensif

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La question a été posée au directeur sportif du HC Bienne, Martin Steinegger, dans les couloirs de Saint-Léonard, quelques instants après la deuxième défaite de rang de son équipe en championnat. «Etes-vous inquiet?». L’ancien international n’a bien sûr pas apprécié tout ce qu’il a vu de la part de ses joueurs mardi soir à Saint-Léonard, sur une patinoire où le HCB est historiquement à la peine et à la traine, mais tout n’est pas à jeter non plus.

En face, FR Gottéron a été excellent et d’une solidité à toute épreuve. Les Dragons ont marqué les premiers (10e, Bykov) et n’ont plus rien lâché durant les 50 minutes suivantes.

Défensivement, au niveau de l’état d’esprit aussi et surtout de la discipline (un seul powerplay accordé aux Biennois), la performance des hommes de l’entraîneur Mark French est à classer parmi les matches-références de ce début de saison.

«Une défaite ne me rend pas inquiet», a esquivé Steinegger, qui préfère garder - et il a entièrement raison sur ce point - une vision globale: son équipe est toujours leader au classement et vaut mieux que ce qu’elle a montré mardi. Et elle n’a pas livré un aussi mauvais match que cela contre Fribourg, même si on lui reprochera un manque de détermination dans les zones de vérité: les attaquants du HCB ont manqué de grinta et de détermination devant la cage de Reto Berra, les défenseurs ont parfois péché devant leur propre goalie, Jonas Hiller.

Le tort du HCB a été de ne pas trouver la clé pour déjouer une défense fribourgeoise irréprochable et un gardien époustouflant. Pour passer l’obstacle, les Biennois auraient eu besoin des tours de magie de Toni Rajala, trop discret, des coups de génie de Damien Brunner, pas en réussite, et certainement des impulsions de Marc-Antoine Pouliot, trop brouillon et sans doute un peu trop nerveux aussi face à son ancienne équipe.

Reste qu’hier, peu d’équipes dans cette ligue seraient ressorties indemnes de Saint-Léonard. Le système défensif des Dragons a tout simplement été un véritable casse-tête.

Créé: 16.10.2018, 23h24

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.