Mardi 12 novembre 2019 | Dernière mise à jour 23:54

Hockey sur glace Ce gardien pousse sa cage pour «tuer» une contre-attaque

David Leggio s'est fait l'auteur d'un geste qui provoque une grosse polémique en Allemagne. Il est coutumier du fait.

Twitter/Robert Söderlind


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certains apprécient son ingéniosité, d'autres s'indignent devant tant d'antisportivité. David Leggio, le gardien du EHC Munich en Allemagne, divise.

Dans un match contre les Fischtown Pinguins, alors que deux joueurs de l'équipe adverse étaient partis pour le défier à la régulière sur une contre-attaque (voir vidéo ci-dessus), le dernier rempart a décidé de dégager...sa cage.

Un changement de règle

Ce geste délibéré pour interrompre le jeu a été sanctionné d'un penalty. Un tir au but stoppé par David Leggio, pas peu fier de son coup. L'EHC Munich s'est finalement imposé 5-2.

Le gardien américain de 33 ans s'était déjà fait un nom «grâce» à une action similaire en AHL. Celle-ci avait provoqué un changement de règles: un tel geste étant désormais sanctionné d'un penalty et d'une pénalité de match.

La DEL allemande réfléchit également à introduire une peine plus dissuasive pour éviter de voir Leggio répéter son geste.

Créé: 12.12.2017, 13h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.