Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:55

Hockey sur glace Genève-Servette va devoir tromper cette femme

Les Aigles vont affronter ce mercredi soir à Viège, en Coupe, la formation de Saastal où c'est Sophie Anthamatten qui se trouve dans la cage.

Sophie Anthamatten est prête à recevoir des tirs précis et violents.

Sophie Anthamatten est prête à recevoir des tirs précis et violents. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La femme est l’avenir de l’homme, chantait Ferrat, y compris dans le hockey, notamment dans le Haut-Valais où c'est une gardienne qui s'illustre avec le HC Saastal, club de première ligue. A Genève-Servette, le coach Patrick Emond, ignorait d’ailleurs que ce mercredi soir, à Viège, c’est Sophie Anthamatten qui se mettra devant la cage de son adversaire. «Mes joueurs vont donc être plus motivés!» sourit le Québécois, qui ferait bien de se méfier. Les Aigles vont devoir en effet la tromper s’ils entendent passer leur premier tour de Coupe de Suisse.

«Une des meilleures de la ligue»

«Mais attention, c’est une bonne gardienne!» prévient Noah Rod, en bon capitaine, qui sait que la Haut-Valaisanne de 28 ans, qui se trouvait aux Jeux de Sotchi, est capable, dans un grand soir, d’arrêts souvent époustouflants. Ancien goalie, notamment, de Bienne, Sierre et Viège, Martin Zerzuben la connaît bien, pas seulement parce qu’il est en couple avec elle. Le directeur sportif de Saastal et responsable du mouvement junior de Viège a aussi été son entraîneur. «Elle a montré depuis des années, qu’elle sait bien lire le jeu. Pour une fille, elle est très rapide, c’est une des meilleures de la ligue.» Selon lui, il ne lui a manqué que la taille et un physique plus imposant pour évoluer au plus haut niveau.

«Des tirs plus violents et plus précis»

«C’est la première fois que je vais affronter une équipe de National League et c’est vraiment une chose incroyable que tu ne peux faire qu’une seule fois dans ta vie, se réjouit celle qui compte plus de 200 parties de première ligue à son compteur. Je suis consciente que les tirs seront plus violents et plus précis, mais c’est un beau défi pour moi et j’adore les challenges.»

Si la nuit dans les bras de Morphée elle est portée en triomphe par ses jeunes coéquipiers, cette sportive ambitieuse sait que du rêve à la réalité, il en sera tout autre. «Ce qui est important, c’est de prendre du plaisir, et on ne sait jamais, si Genève Servette nous prend un peu de haut, on pourrait créer la surprise...»

Le coup d'envoi sera donné à 20h à la Lonza Arena, dans cette nouvelle arène du HC Viège, idéale pour une reine. Et si, ce mercredi 11 septembre, était aussi le jour de la femme?

Créé: 11.09.2019, 07h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.